La spasmophilie : les traitements naturels

Concept insaisissable pour la médecine générale, la spasmophilie englobe tellement de symptômes variés et non spécifiques que les patients atteints ont bien du mal à faire reconnaître son identité.
En pratique, l’ensemble de symptômes associant des malaises, des symptômes musculaires avec fourmillements, une fatigue matinale, une anxiété diffuse, des douleurs parfois intenses, disproportionnées, des crampes… peut déjà attirer l’attention.
L’origine est toujours liée à un surmenage, une tension psychologique prolongée et des stress répétitifs.

  • En urgence

En cas de crise, respirez dans un sac plastique, cela fera monter le taux de gaz carbonique dans votre sang et la crise devrait passer en 2 à 3 minutes.

  • En traitement de fond

Avoir une alimentation équilibrée, et prendre garde au mode et au temps de cuisson afin de préserver les qualités vitaminiques des aliments. Bannissez également la consommation massive de sucre et de laitages qui décalcifie l’organisme.

  • Oligothérapie

- Le Magnésium qui est souvent bas chez les personnes stressées et spasmophiles.
- Le Manganèse-cobalt pour le terrain dysneurotonique.
- Le Phosphore pour les contractures musculaires.
- Le Cuivre modifie le terrain infectieux et inflammatoire : prendre 1 ampoule par jour pendant plusieurs semaines.
- Le Lithium : 2 à 3 ampoules par jour, atténue les angoisses.

  • Acupuncture

Son action neurosédative et rééquilibrante la rend non seulement utile mais bien souvent indispensable. Le traitement d’attaque comporte des séances hebdomadaires ou bi-hebdomadaires (périodes de grand stress) suivi d’un traitement d’entretien au rythme d’une séance par mois pendant quelques mois.

  • Homéopathie

Le grand remède est Ignatia que l’on prescrit en présence de ces différents symptômes :
– hypersensibilité nerveuse, avec manifestations erratiques.
– soupirs et bâillements involontaires, sensation d’étouffement.
– toux sèche, et hoquet.
– tachycardie émotive.

Le psychisme résume l’état du spasmophile :
– hypersensibilité.
– précipitation anxieuse.
– variations rapides de l’humeur – pleurs faciles.
– introversion et rumination des soucis.

Prendre chaque jour 5 granules d’Ignatia matin et soir en 7 CH, le dimanche soir 1?dose de 15 CH.

Votre médecin homéopathe vous prescrira les autres remèdes homéopathiques selon votre terrain et vos symptômes.
L’interrogatoire précisera les différentes somatisations : syndromes prémenstruels, troubles digestifs divers, oppression, palpitations, faux angors, troubles des phanères (poils, ongles, cheveux) ayant souvent fait l’objet de nombreux examens paracliniques et biologiques qui n’ont rien donné.

  • Phyto-aromathérapie

La phyto-aromathérapie trouve ici une application de choix.

Les plantes sédatives et antispasmodiques :

- le Millepertuis (antispasmodique, sédatif, antalgique, hypnotique)
- le Griffonia (anxiété, insom­­nie, boulimie, migraine) (www.la-vie-naturelle.com ou www.griffonia.com)
Prendre 4 à 6 gélules de chaque par jour.

Seront indiqués également :

  • la Valériane : chez le sujet spasmé cherchant le contrôle intellectuel en toutes situations.
  • l’Aubépine : un régulateur du rythme cardiaque.
  • la Mélisse : antispasmodique digestif.
  • l’Angélique : action tranquillisante et spasmolytique.

Afin d’améliorer le sommeil :

  • le Tilleul,
  • les fleurs d’Oranger,
  • la Passiflore,
  • l’Eschscholtzia.

Vous pouvez absorber ces plantes sous forme de teinture-mère (deux fois 40 gouttes) ou en élixir de plantes (La Royale - N° vert : 00 800 29 06 82 76 - www.la-royale.com)
Les élixirs permettent une importante concentration de produits actifs. Cure d’un mois (flacon de 200 ml) : 6 ml dans un litre d’eau par jour.

Les plantes reminéralisantes :

  • Abies pectinata (Sapin pectiné) en teinture-mère (2 x 40 gouttes).
  • la Prêle, l’Ortie dioïque, la Luzerne.
  • Quercus pedonculata (Chêne) en bourgeon macérat glycériné 1D (2 x 40 gouttes).

Les plantes tonifiantes :

  • l’Eleutérocoque,
  • le Kola,
  • le Lapacho,
  • le Ginseng,
  • le Cynorrhodon (existe en élixir).
  • H.E. de Coriandre doux,
  • Épinette noire,
  • Menthe citronnée et poivrée,
  • Thymus,
  • Ylang-Ylang.

Yoga

Le Yoga est réputé pour son efficacité dans ce type de pathologie. Pratiquez :

  • des respirations abdominales profondes en insistant sur l’expiration,
  • les postures du chien, du chat, du demi-pont,
  • des cycles de Kapalabathi.

Effets : étirement des muscles Trapèzes, ouverture de la cage thoracique, tonification des muscles du dos.

 

À lire sur alternativesante.fr : la fibromyalgie, c'est l'aluminium... point

À écouter sur Radio Médecine Douce :
 

 

 

Commentaires (226)

Pour la dépression quelle est la dose à prendre d'ignatia Amara 15 ch ?merci d'avance

Bonjour,je suis dans le même cas ,j ai des grosse crise de panique sensation de vertige fourmillement dans la tête sensation frison dans quelques partie du corps alors que j ai chaud,vue très gênante,envie de fuire les endroit au quelles je me sens mal,boule dans la gorge,difficultés a respirer...impossible de rester toute seul ou de prendre mon véhicule seul ....j aimerais vraiment m en sortir je n ai pris aucun antidépresseurs ou axiolitique,sa me gâche la vie j ai 30 ans et depuis l âge de 16 ans j ai commencer a faire quelques crises d angoisse mais son évolution n est plus gerable pour ma part merci de me conseiller.

je te conseille fortement le magnésium marin . Cela fait plus de 10 ANSque je souffre de cette merde.je te rassure quand même ON PEUT PAS EN MOURIR

Bonjour ,
Réponse un peu tard mais bon j ai les mêmes symptômes qui empire avant et pendant mes règles .sensation de bras lourd engourdi migraine vision floue, vertige sensation de malaise sortir de chez moi est un vrai cauchemar cela va un peu mieux avec un traitement homeo magnesuim et lithuim en ampoule complement alimentaire d stress 4cp par jour plus huile onagre et ignatia Amara 1 dose le dimanche a alterner avec magnesia phosphorica

A n'importe quel moment de la journee ces malaises peuvent se manifester:nausee, vertige oppression sentiment de ne pas pouvoir respirer a fond fatigue. Ces malaises se declanchent plus souvent en periode de repos (ex. En regardant la tele , en lisant le journal) je m'allonge et quelques minutes apres cela passe.je suis a la retraite et ma vie est plutot calme, je jardine, je marche, je n'ai aucune raison d'etre contrarie, cependant mon medecin me dit que cela vient de mon temperament anxieux? Pourtant je n'ai pas du tout d'anxiete ou de contrariete, tout va pour le mieux si ces malaises permanent ne m'empoisonnaient pas la vie.que faire? Merci de votre aide.

Bonjour,je souffre de spasmophilie depuis des années,bouffées de chaleur,tremblements incessants;frissons,anxieuse,insomniaque,douleurs dorsales,sinusite etacouphénes et j'en passe.Je prends du magnésium j'en ai marre que faire? aidez-moi merçi du fond du coeur

Bonjour moi aussi je souffre de spamofilie mes symptome sont les suivnt

pique au coeur accompagné de douleur o bras(sa commence a passez)
Boule dans la gorge (passez aussi)
L'inpression de ne pas avoir tout l'air necessaire pour respiré
J'avais aussi des fourmis dans le visage papillons devant les yeux (c'est passé aussi grace au mag2)
pique sur la cote gauche. je me sens toujours angoissé stressé demain je v essaye l'hypnose je cherche des solution srrtout que j'ai une petite fille de 4ans a m'occuper et je suis enceinte de 2mois j'espere qu'on pourras trouvé une solution

Bonjour, j'ai 52 ans et à la suite d'un surmenage, suivi d'une belle frayeur lors d'un malaise avec suspiscion d'AVC (non averé par la suite), je fais de la spasmophilie (douleur dans le dos, boule dans la gorge, angoisse nuit et jour, légers tremblement dans la journée, opression sur le plexis solaire). Après réflexion, je pense que j'ai eu peur de mourir et que c'est cette peur qui a provoqué ma spasmophilie. Après avoir éliminé tous les causes médicales, et entamer une cure de fer, puis magnesium, je fais de la sophrologie depuis, de la méditation et j'arrive pendant les séances à trouver un réel soulagement. Et je me dis alors : "me revoila, donc c'est possible de redevenir comme avant, légère et sereine" ça fait vraiment du bien de se retrouver. Il ne faut pas se décourager car les résultats viennent avec la pratique mais la seule solution c'est de s'accepter avec ses angoisses, ne pas lutter contre, les regarder comme des choses étrangères qui doivent passer leur chemin. Petit à petit, elles perdent de leur intensité et si un jour elles rattaquent, je les acceuille tranquillement en me disant qu'elles vont repartir car ce ne sont que des inventions de l'esprit. Bon courage à tous.

HELP ... Bonjour cela fait 3 mois que je souffre.. Sa a commencer par un vertige puis des énorme crise de fatigue soudaines qui s estompais puis revenais...puis pleins de vertige et la depuis 1 semaine douleur a la machoire et nausée ainsi que la tête dans la vase.... Jai tous fait prise de sang, orl , hypoglicemie provoqué, échographie de l abdomen, dentiste, Vng a l hopital, kine, etc etc... Ce matin a nouveau prise de sang pour voir si cela ne viens pas de lyme et le 15 scanner car le médecin ne vois pas, c est moi qui le guide limite ... Personne me comprend j ai 30 ans et sa jou sur mon travail, ma vie de couple etcetc ... Si quelqu un me lis et peut me dire ce qu il en pense merci d avance ....

Bonjour, comme toi bcp de ces symptomes me sont arrivés aussi... La premiere crise m'est survenue suite a un choc emotionel... Et depuis pour n'importe qu'elle contrariété(aussi petite qu'elle soit) palpitations, souffle coupé, maux de tete, tournis, accouphéne, la sensation d'avoir fait un marathon tellement je suis épuisé... Apres prise de sang et electro cardiogramme, mon generaliste m'a dit que c'etait des crises de spasmophilie... Depuis deux trois jours j'ai pourtant l'impression que ma cette pression au niveau de ma poitrine de part pas... Mais as tu essayé les cures de magnesium? Pour ma part ca m'a pas mal aidé... Cure d'un mois accompagné de vitamines. Bon courage en esperant qu'on puisse poser un diagnostic sur tes symptomes.

bonjour jai les meme symtom que toi tu les main moite des tremblement moi je ne ces pas quoi faire ci tu quelque chose dit moi stp merci d avence

je suis devenu spasmophile suite a de vrais probleme de sante suite un accident pietons maintenant mes cervical sontfoutu oreile touches bref ce qui me donne souvent des vertiges pertes equilibres le soucis c'est que maintenant j'aime plus trop sortir le moindre stress me donne des crises d'angoisses coeur qui cogne comme si j'allais tomber je vois une spychologue tous les 15 jours ça change pas trop la situation c'est mon medecin qui dit que j'etais de nature anxieuse et il m'as dit spasmo bref l 'anne derniere j'ai ete voir un homeopathe il m'as mis des piqures comme l acupunture ca m'as pas plus detendu l'aubepine ça calme bien le coeur mais par contre pas l anxiété j'ai pas envie de prendre de chimique j'en deja prit et ca faisait l'effet inverse j'ai essayer sympathyl ça me convient pas bref j'aimerai une plante qui calme mes nausée et l'anxiété en plus de mon aubepine

Bonjour à tous, j'ai 20ans, depuis 2 mois je souffre de crises d'angoisse tous les jours, je n'arrive presque plus à manger le soir tellement que je suis angoissé, j'ai une opression thoracique toute la journée, j'ai beaucoup de mal à respirer et je n'arrive pas à contrôler mes crises, j'ai peur de sortir maintenant.. Est ce que quelqu'un peut m'éclairer comment gérer mieux mes crises ?

je te conseille d essayer gepsemium et ignatia amara a peut t aider et en cas de crises avoir un sac lastique et respirer defans bon courage

Bonjour moi maintenant cela fait si moi je fais des crises d'angoisse comme toi , j ai 28 ans et la thérapie par les anges m'a beaucoup aidé

Bonjour,
Je pense etre spasmophilique,pourriez-vous m'idiquer un medecin pour me soigner dans le 06?

Trés cordialement

Ventura Valentina

J'ai 20 ans et j'ai toujours été d'une nature angoissée, il y a quelques années je faisais des crises d'angoisses (sensation d'étouffement et du mal à respirer) et puis au fil du temps comme je savais ce que c'était ça ne m'impressionnait plus et c'est parti tout seul. Depuis 2 mois je fais des crises de spasmophilie et mon médecin m'a prescrit du valium, ça m'a donné des effets indésirables à savoir les effets inverses : + de stress et des petits points quand je fermais les yeux. Je déconseille vraiment ce médicament il est vraiment très fort et je pense qu'on devrait nous soigner avec des méthodes plus naturelles. Actuellement je prends de l'homéopathie et du Cardiocalm, c'est un médicament à base de plante contre les palpitations et la nervosité. Même si la spasmophilie est perçu comme un handicap, seuls les gens qui en souffrent peuvent comprendre, mais il ne faut pas avoir peur de reprendre une vie normale, l'angoisse ne doit pas nous empêcher de faire ce que l'on aimerait faire. C'est sûr que les symptômes sont lourds mais je préfère faire un travail sur moi plutôt que de prendre des médicaments forts et au final mauvais pour moi. Aujourd'hui j'ai mon premier rendez-vous d'acupuncture apparemment c'est efficace :)j'espère que ça sera le cas!

Courage à tous ceux qui souffre de spasmophilie!

Qui pourrait me dire si en ayant travailler pendant deux semaines complètes avec grosse fatique (jardins, carreaux), qui pour moi normalement est énorme, car dès que je me fatigue beaucoup j'ai les mains qui se rédissent et cela fait très mal, et je ne peux plus les bouger. A savoir que je fais de la spasmophilie depuis 2004 avec grosse angoisse et tachycardie. Qui pourrait me renseignée, d'avance un grans merci.

Je fais des crises de spasmo depuis plus de deux ans et au moindre
stress je passe par tous les symptômes que j'ai pu lire dans les articles précédents. Au début, les crises étaient rares puis ces derniers temps plus fréquentes et pourtant, tout va mieux dans ma
vie. J'ai eu de gros soucis de couple. Je me demande si il est possible de travailler normalement (je suis enseignante) en étant dans mon état. ... ?? ça me fait peur et la peur renforce mes angoisses ainsi de suite, inutile de vous expliquez, c'est le même problème pour tout le monde. Je suis réellement handicapée par ces symptomes et de plus je suis hypocondr. comme une grande partie des spasmos je pense ... Je ne veux pas imposer ça à mon mari et mon fils, ils sont ma joie de vivre et j'aimerais retrouver celle que j'étais avant que la spasmo ne me tombe sur le dos. Je prends défatigue plus ignatia et je sais plus trop quoi en cas de crise.
Je ne suis pas dépressive, j'aime la vie et je ne vois pas l'intéret
d'un antidépresseur JE N'EN VEUX PAS !!!! Je n'ai pas vu de thérapeue
est-ce vraiment une solution ??? Chose importante, quand je suis occupée
bricolage ou autre, je me sens bien mais avant d'aller travailler, avant de partir en vacances, ou quand je stresse pour des petits riens ( je le sais ) bam c'est parti
HELP

Bonjour,
Vous allez mieux depuis ?
Avez-vous essayer Le Millepertuis ?
C'est de la phytothérapie.

Bonjour Charlotte,
Spasmophile déclarée depuis 2007, j'ai eu des moments très difficiles à gérer.
Depuis, j'ai suivi des études de naturopathie, je me soigne de façon naturelle et je vis plutôt bien.
Si vous souhaitez des infos, n'hésitez pas à me contacter.
Courage, nous sommes des milliers dans le même cas mais il y a des solutions.
A bientôt

Bonjour
j'ai besoin de parler si vous le permettez car je n'en peux plus et je ne trouve pas le bon médecin
merci

salut marie, j'aimerai bien avoir de ton expérience concernant la Spasmophile ça fait presque une année que je souffre sa me rend la vie difficile a moi et pour mon entourage, j'ai essayé tout les médicament qui faut mais rien a faire tète qui tourne angoisse boule dans la gorge mal a nuque et au coté gauche de la tète mal a l'estomac et tout les jours pareils stp sos

Je souffre depuis 35 ans de spasmophilie je prends du magnésium mais cela n'est pas suffisant pourriez-vous me dire ce que vous prenez en phytotherapie car je désespère surtout que l'installation de la ménopause n'arrange pas les choses. D'avance merci

Quelles sont ces solutions ?

bj je serais très reconnaissante si vous me donner le traitement naturel de la spasmophile merci.

bonjour charlotte je suis spasmophile depuis quatre ans jai deja lutter pour men sortir mais toujours pas de resultat se mal etre quon a en nous cest Dieu seul et nous qui cest commnent que cest penible je voudrais savoir un peux se que tu prend en mjartinique il ni a pas de naturopathe qui donne des cours jai du abandonner pas mal d chose aide moi stp merci que DIEU te bennisse JOSIANE

Salut, prière me conseiller votre méthode de soins phytothérapie car moi aussi j'ai des sensations d'étouffement, maux de tête, picotement aux jambes.
Attends vos conseils. Merci

slt kamel je vois que ton commentaire date de janvier 2013 je voudrais savoir au jour d'aujourd'hui comment tu te sents parsque je souffre de crise d'angoisse depuis 5mois ça va mieux grâce à Dieu..mais pas encore au top enfin celle que j'étais avant...merci d'avance pour la réponse par mail si tu peux.

bonjour Marie, J'aimerais savoir a qu'oi tu te soigne ?
J'ai commencer en Mars a faire des malaises vagaux a répétitions , on m'a parler de stress en d'angoisse , au debut je ni croyait pas , j'ai fait toutes sortes d'examene et changer de medecin plusieurs fois.
Au final j'ai un syndrome d'hyperventillation liée au stress et certainement ce qui favoriser mes sensations de malaises (sans jamais perdre connaisance)
J'ai donc accepter le faite que je faisait des crises angoises , ou plutôt de la spasmophilie comme on ma dit a plusieurs reprises.
Mes crises se sont espacés avec le temps. mes symptomes etant: Fatigue, bouffées de chaleurs, mon coeur s'accelere ou ralentit, j'ai eu le droit au fourmillement, hyperventillation (jai du mal a respirer par le ventre) , j'ai du mal aussi a parler, j'ai trés froid et je suis trés fatiguer aprés les crises et j'ai envie d'aller au toilette (etonnant!!!).
et dans la vie de tout les jours je me sens souvent fatiguer, j'ai des courbatures un peu de partout, je tombe souvent malade.
J'ai aussi une phobie celle de prendre des médicaments. alors pour moi les anti de presseur ou anxiolytique sa na jamais etait possible , mais je ne suis pas contre les produits naturelle. J'ai consulter un omeopathe qui mavait aussi donner en une seule dose un de ces remede. Es ce que vous avait des symptomes comme les miens ? et que prenez vous ?

Bonjour Charlotte,

J'ai connu tout ça, c'est avec lutte et détermination que vous parviendrez a gagner.

Avez vous pensé à l'hypnose!!!!

Avez vous pensé que le plus grand ennemi de l'homme c'est lui même!!!

Avez vous pensé qu'au lieu de penser à celà, vous pouviez penser à autre chose!!!!

Que le plus important ce n'est pas la nature des évènements, mais la façon dont on y fait face!!!!

N'hésitez pas à me contacter, je vous laisserai mes coordonnées.

Il faut être convaincu que ça arrive à tout le monde et que ça finit par partir.

Vous en êtes capable, soyez forte ne luttez pas, dites vous que c'est passager.

Plus je recule le probleme de mes yeux et de mes pensées, moins il a d'importance quand je l'apercois.

Vous en êtes capable, j'en suis convaincu

Claude

Bonsoir,
je voudrai avoir le bout du tunnel au sujet de mes étouffements et attaques d'anxiété avec maux de jambes.
Je souhaiterai une TCC + la phytothérapie. Merci

Un changement de rythme de vie (sommeil,alimentation...)peut-il être la cause de spasmophilie, tachycardie ??

je fais des crises d'angoisses depuis que j'ai 2 ans et demi, j'ai decouvert à l'adolescence que c'était dû au stress mais pas seulement, la fatigue, l'état d'ésprit du moment, mais avec le temps on apprend à gerer, maintenant quand la crise arrive je ne panique plus comme avant avec cette peur de mourrir, je m'isole et réspire le plus lentement possible, jusqu'à ce que la crise passe

j'ai commencé à avoir des crises de spasmophilie, il y a 20 ans. A l'époque j'en avais 19. L'acupuncture a été un bon "remède" pour moi puisque je n'ai pas fait une seule crise en 19 ans. Puis c'est revenu l'année dernière; A la suite de la naissance de mes jumelles... nuits très courtes, journées très remplies, stress de ne pas réussir à tout faire....fracture du péroné pour couronner le tout! quand on en peut plus, le corps dit stop, d'une manière ou d'une autre. Je me suis retournée vers l'acupuncture, qui je l'avoue soulage et espace les crises.Et j'essaie de me raisonner en me disant que je ne vais pas mourir (çà serait deja fait depuis le temps). et je pense positif en me calmant par la respiration.pour moi, on a un terrain spasmophile à la base. les crises surviennent pour des causes ou raisons bien précises.

Bonjour,
Suite à une crise de tachycardie que j'ai fait il y a 2 mois depuis ma vie n'est plus du tout la même. Cela c'est transformé en crise de spasmophilie aujourd'hui. J'essaye de gérer mes crises comme je peux. Le matin jai toujours ces palpitations avec une grosse fatigue comme si je n'avais pas dormi de la nuit. Et c'est parti pour une journée d'angoisses avec douleurs musculaires, crispation de la mâchoire... et j'en passe. Je prend de la gelée royale (ginseng) ainsi que du magnésium puis mon bêta bloquant 1/4 je diminue la dose au fur et à mesure. Je conseille aussi aux personnes faisant des crises de spasmo comme moi de consulter un ostéopathe bien sûr une séance ne suffit pas. En période de grosse crise d'angoisse de lexomil mais j'évite je ne veux pas devenir dépendante de ce médoc. Sinon j'ai déjà essayé la médecine chinoise et la sophrologie mais ca ne pas bcp aidé :( l'ostéopathe je pense que c'est le mieux !!

bonjour , j'ai 16 ans et je fais des crises de spasmophilie depuis 6 mois , pour moi s'en est trop , sa me pourrit la vie , ma premiere crise a été si violente que pendant plus d'un mois je suis restée a la maison , sans sortir une seule fois prendre l'air , tout me faisait peur , les voiture , les gens , le vent vraiment tout. je ne dormais casiment plus on m avais meme prescrit dans anti depresseur se qui est affreux.. maintenant je vais un peu mieu.. j avais mal au bras droit ou/et gauche , palpitation , peur de mourir , respiration bizarre , et tout cela commence par exemple lorse que je commence a avoir l impression d une pression dans ma tete ou mal au bras gauche ou mon coeur qui bat vite ou lentement.. j'aimerai savoir si le fait d avoir le coeur qui bat lentement est un symptome ? si on peut mourir d une crise cardiaque parce que le coeur s emballe trop ? si les crise sont plus fréquente et plus forte avec la cigarrette ? merci.

Bonjour, en cas de spasmophilie, il faut arrêter tout les excitants (café, alcool, cigarette)qui emplifie les crises de spasmophilie. Il faut faire du sport sans dépasser vos capacités (gym douce, marche, natation, pour vous détendre)il ne faut jamais trop vous fatigué)car une mauvaise fatique emplifie les crises, dormir 9 à 10 heures par nuit, même si vous ne dormez pas, le faite d'être allongé détent vos miscles, allez voir un homéopathe, et une bonne hygiène de vie devrait améliorer vos symptômes, bouger, voyez des amis, forcez vous, et dite vous quand vous n'allez pas bien que vous avez quand même de la chance, car la spasmophilie n'est pas grave, il faut apprendre à gérer les crises, il y a des gens qui malheureusement n'ont pas votre chance, et je sais ce que je dis, bon courage, et prenez vous en main.

bonjour j'ai 18 ans depuis quelques mois je fait des crises . Douleur dans le torce , mal de ventre , coeur qui s'emballe , mal dans le bras gauche ou droit , biensur peur de mourir .Pour calmer mes crises je m'allonge et met mes jambes en l'air et prend des bouffet d'inspirations . Etant plus jeune j'ai fait un comat hytilique et depuis j'ai complétement arréter l'alcool je ne bois pu de café et réduit la cigarette mes crises c'été calmée mais j'ai u des probléme de famille (proche a l'hopital et décés ) et depuis ce temps la mais crises reviennent a causes de l'angoisse et du stress . J'ai commencer la méthode de l'oeuf dans du citron depuis peut je verrais bien cela calme les crises mais sa me pourrit la vie je n'ose pu aller dans les grandes surface quand je suis dans la foule je n'arrive pu a respirer j'ai des douleurs dans le torces ect... j'ai la (chance) d'avoir quelqu'un dans ma famille qui et dans le même cas que moi et nous nous soutenons mais c'est vrai que les gens ne nous croient pas quand on leurs explique soit disant c'est dans notre tête . Je vous tiendrais au courant pour l'oeuf dans le citron et bon courage a toutes et a tous

Bonjour,je fais moi aussi de la spasmophilie et de la tétanie,les attaques de panique sont intenses,j'ai des douleurs permanentes dans les muscles et articulations depuis que j'ai perdu mon mari mais j'en faisais avant car nous avons fait beaucoup les hopitaux.Je n'ai aucun répis et cela me gâche la vie car toujours présente.J'ai maintenant des fourmillements dans les mains ce qui me réveille la nuit,je suis obligée de me bander une main.C'est vrai les gens nous prennent pour des anormaux et d'ailleurs quand ça ne va pas,je ne dis pas ce que j'ai.frz,moi je ne peux pas m'allonger quand ça me prend,je cours et lutte car je crois mourir.Cela m'ennuie d'autant plus que j'ai envie d'activité.Oui dis moi pour l'oeuf et le citron.Merci

bonjour je vie cet etat depuis des année et je ne savais meme ce que cetait , je pensais que jetait possédé , je fait plins de crises de panique depuis des années avec contractures musculaire et ces crises au fil du temp sont devenues tres frequante de plus en plus , cet etat je narrive pas a le decrire car les gents le prennent pour un etat anormal , je vviens de commencer un trt a base dhomeopathie (ignatia) jy crois car jai pas le choix plus une activité sportive .

Je suis étudiante en droit, j'ai 20 ans et j'ai également connu tous ces symptômes qui m'ont gâché la vie pendant un an. Du jour en lendemain je me suis mis à faire des malaises, à avoir des nausées tous les jours sans arrêts, troubles de la vision, vertiges, peur de la foule...Je sortais peu de chez moi et je ne pouvais assister qu'à quelques cours quand les symptômes n'étaient pas trop présents. Je n'avais plus d'appétit, je vomissais quotidiennement et j'avais des crampes d'estomac à n'en plus finir, j'ai perdu 10kg en 3 mois. J'ai consulté des dizaines de médecins, on m'a prescrit du magnésium et des anti-dépresseurs que je n'ai jamais pris. Bref, 1 an atroce qui m'a fait louper mon année. Cet été je me suis dirigée vers un médecin homéopathe qui a radicalement changé ma vie. Aujourd'hui après 6 mois de traitement je vais nettement mieux, mon traitement va durer encore 6 mois mais 95% de mes symptômes ont disparu ! Bien sur en période de stress comme pendant des examens c'est un peu plus délicat mais rien comparé à l'année dernière. Je recommence à sortir et surtout à reprendre goût à la vie. J'ai encore un peu peur de me retrouver dans des endroits où il fait chaud et où il y a plein de monde mais je me force à affronter cela. Tout ça pour dire que selon moi le traitement homéopathique a été extrêmement efficace (Ignata amara 15ch, Lachesis Mutuus 15ch + 30ch 1 fois par semaine et nux voica 15ch). Voilà, ces symptômes peuvent finir par disparaitre même si c'est assez long. Courage à ceux qui en souffrent encore !!!

Bonjour, Après avoir lu votre commentaire et étant pour l homéopathie. Je prend moi aussi de l ignare Amara 15 ch. Et lâchesis 1 fois par semaine avec du bella donna et autres. Toujours en homéopathie. Bref. J en viens à ma question, j aimerais savoir combien de granules et fois par jours que vous en prenez, car vous ne l' avez pas precissé. Merci beaucoup pour votre réponse. La je vais aussi essayer de la mélisse en gellule.

Bonjour,

Je crois être atteint de la même pathologie il me semble...
Peux tu me dire d'où est ton homéopathe? Et si tu vas toujours aussi bien
Merci d'avance

Cordialement,

Bonjour Alan, je suis désolée de répondre aussi tardivement, vas tu mieux? Mon homéopathe est de Rennes !! Moi je vais presque parfaitement bien aujourd'hui après 1 an et demi de traitement mais je n'en ai pas encore terminé, quelques moments restes plus difficiles. Mais aujourd'hui je sais me maitriser et je crois que c'est le plus important, je sais désormais ce que je dois faire et à quel moment quand je ne me sens pas très bien ! Courage =)

Bonsoir,

Suis spasmophile depuis de nombreuses années avec en plus fibromyalgie.

Forte crise mercredi dernier qui a nécessté piqûre "TERCIAN" , cette dernière m'a "chouté" tout l'après-midi. Les jours suivants, ai pris + de tranxène et m'allongeais une demi-heure.
Suis très sressée et ressens cette fatigue matinale ainsi que crampes mains, etc...

Vous souhaite bon courage car pas aisé de jongler avec ces crises!!!

Vais essayer la phytothérapie?

Salutations et à bientôt.

Josiane

bonjour pour moi ça fait 5 ans que je souffre de la spasmopholie j'ai fait une prise de sang un bilna complet quoi et tout est ok !! au debut ça a commencé avec des fourmillement des troubles visuels tremblements nausée vertiges et manque d'air insomnie et troubles de sommeil des douleurs intenses au niveau du dos des bras ... j'ai pu mettre fin à ça durant 2 semaines avec un traitement homeopathiques mais maintenant quand je marche trop j'ai le pied droit bloqué et il ya deux jours j'ai des douleurs aux jambes qui montent jusqu'aux cuisses et aussi aux bras hier soir j'ai pas pu dormir a cause de ces douleurs donc j'étais obligé de prendre du xnax retard qui m'a soulagé un peu !!! voilà ya rien à dire je suis dans la merde et j'ai peur malgrés la prise du sang en fevrier j'ai toujours peur :'(

Bonjour,j'ai les mêmes symptomes que toi et++++ car desfois tétanie....et j'ai le même médicament qui m'apaise bien.....Courage

bonjours tous le monde, je suis comme vous et avec les mêmes symptômes. il faut bien essayer el HIJAMA et l huile de mélisse à jeun le matin. un remède que les musulmans le pratiquent, efficace je vous le jure.
bonne chance a tous

bonjour ,pouvez vous me donner les cordonnées d'une personne qui pratique el hejima ça m'interesse car je fait des cises de spasmophilie depuis longtemps... je garde espoir en vous remerciant .

Bonjour,comment prends t-on cette huile de mélisse?Merci beaucoup

Bonjour, je ne suis pas surprise par tous vos mails, car je sais que nous sommes nombreux à souffrir de cette "maladie" qui n'en est pas une mais qui nous handicape de trop ! En ce qui me concerne, je ne vous énumérerai pas tous les symptômes que j'ai mais je voudrais seulement vous demander de l'aide pour l'un de ceux qui me perturbe le plus. Spasmophile depuis longtemps sous traitement calcium (ponctuellement) et magnésium, j'ai pris en très peu de temps 20 kilos et ce sans rien changer à mon alimentation. Ce n'est pas la thyroïde, pas la ménopause, par le grignotage, pas, pas ... Ce n'est que cette fichue spasmophilie qui m'a fait grossir et rien n'y fait : ni les régimes, ni autres remèdes. Si vous avez connu ou connaissez le même problème que moi, je vous serais reconnaissante de bien vouloir m'en faire part, et surtout si vous avez réussi à perdre ces fichus kilos. Merci à vous tous et très bonne journée.

he oui c'est l'automne et ca recommence tous ces malaises fourmis dans les mains ,vertiges,angoisse,plus envie de rien,il ya plusieurs annees que je subis ces problemes,alors la recette oeuf citron je connais
il faut prendre un oeuf ,bien le laver ,le placer dans une tasse et verser le jus d'un citron dessus,preparer cela le soir ,le laisser macerer toute la nuit et le matin retirer l'oeuf que vous pourrez encore utiliser et buvez la mixture,pour les plus courageuse (comme moi)melanger bien avec une cuillere cette mixture et buvez le tout,tout cela vous apporte un bel apport de vitamines

le jus d'un citron ne recouvre pas l'oeuf. Faut-il rajouter de l'eau ?

Bonjour, je voudrai savoir si l'oeuf citron, vous fais du bien pour vos crise de spasmophilie ?

Bonsoir à tous ! Je suis un peu soulager de savoir qu'il ya des personnes qui souffre énormément de ce mal qui nous tenailles dont beaucoup pensent qu'il s'agit d'un mal imaginaire. En quoi faut-il le vivre pour mieux comprendre cette douleur qui nous gâche la vie. Cela fait un an que je traine ce mal. Douleurs thoraciques intenses éradiquant vers le dos et qui ne cède avec la prise d'aucun antalgique sensation d'oppression, vertiges, nausée, grande fatigue, spasmes, mal de tête, mauvaise qualité de sommeil, perte de l'appétit par moment, sensation de tête vide, douleurs musculaires diffuse, anxiété etc… tels sont les maux que je vit alors qu'aucun examen biologique ou radiographique n'a décelé d'anomalie. Je voudrais que vous m'aider en vous inspirant de vos expériences personnelles. Bien que les manifestations différent d'une personne à une autre. S'il vous plait, je vous attends avec attention ! Merci et bon courage à nous !

Bonjour,
je vous conseille d'aller voir un ostéopathe. Essayez de vous rappeler si vous avez eu un traumatisme (accident , chute, entorse même si c'est ancien) cela laisse des séquelles qui avec le temps entraînent des blocages du dos et des cervicales; Je viens de découvrir qu'une cheville déboîtée et mal remise à l'âge de 10 ans (j'ai 50 ans)m'a entraîné avec le temps douleurs du genou, des reins, du dos, cou raide, tête dans le gaz, fatigue, palpitations, oppression thoracique. L'ostéopathe m'a débloqué ma cheville et depuis j'y retourne régulièrement pour finir de remettre de l'ordre dans tout mon dos. Depuis je ne marche plus de la même façon, j'ai un meilleur équilibre, plus mal aux reins, j'ai les idées beaucoup plus claires, les palpitions diminuent, j'entends mieux, je suis en bien meilleure forme. C'est incroyable.
Le traitement ostéopathique fait réapparaître certains vieux symptômes et provoque une grosse fatigue pendant 2-3 jours après la manipulation. il faut donc beaucoup de repos. Mais ensuite les choses s'améliorent de façon durable. Il faut retourner régulièrement chez l'ostéopathe jusqu'à ce que tout soit rentré dans l'ordre. Bon courage et patience. Consultez un ostéopathe EUR OST DO c'est un label européen d'authenticité.

bsr,

La spasmophilie est un mal etre qui se ressent sur notre corps par des spasmes,douleurs thoraciques,fourmillements,palpitations,extrasystoles,étouffement.......................ce que j ai ressenti aussi mais pour enrayer les symptomes spasmophiles il faut se dire que si on a ces symptomes c est que cela vient d un événement ou d une blessure passée qui se réouvre lors d un choc ou d un gros souci..donc il faut essayer de trouver la paix intérieure de se faire confiance et d avoir une vie sympa ..de penser à son bien etre ..et arreter de fixer sur ses angoisses ce stress car c est le mental et les émotions fortes qui provoquent ces effets sur le corps.
Plus on s occupe on bouge on pense positif moins on a ces symptomes sinon on se gache la vie et la vie est trop précieuse faut penser positif et vivre en oubliant tout ca;;;Faut surtout ne pas focaliser;;;;;Courage et souriez à la vie............

j'ai soigné 4 cas de spasmophilie de la même façon que les cas de fibromyalgie et un cas de syndrome myofascial (maladie rare qui touche les facias: membranes fibreuses qui enveloppent les l’ensemble des organes et des muscles, elles subissent par le stress des inflammations bien physiques. Bien sûr on peut utiliser des tas de médecines naturelles, plus ou moins efficaces les unes que les autres, mais avec ma méthode psychothérapeutique basée sur les "pensées", les dernières avances en neurologie, les expériences de méditation, et une approche différente de la conception du monde et de l'être, les briques se mettent en place et j'arrive à d'excellents résultats.
Consultez mon nom sur google.

bonjour
j'ai des crises de panique avec du mal à bien respirer et des picotements comme des aiguilles dans tout le corps qui ne se manifestent pas tout le temps mais qui sont tres pénibles à supporter lorsque ça arrive
merci de me donner des conseils efficaces
je fais également des crises de spasmophilie

bonjour,
j'ai connu moi aussi tous ces symptômes il y a une dizaine d'années, tous ces maux semblent être ceux d'une dépression et je m'étonne que ton médecin ne t'ait pas orientée vers un psy. Il n'y pas de honte à ça, je suis passée par là et après avoir supporté pendant des années ces manifestations insupportables que je ne comprenais pas ( ex : attaques de panique, malaises vagaux, tachycardie, ou baisses de tension brutales etc) j'ai mis des mots la dessus, ce qui a considérablement diminué les symptomes. Cela fait un an expliques-tu. Il doit y avoir un facteur déclenchant. Je t'invite à chercher la cause car tu verras que quand celle-ci aura été décelée tu iras mieux. Bon courage.

Bonsoir,

Vous êtes guérit ?
Si oui avez vous pris des anti depresseur
J'ai les mêmes sympthomes que vous et changement de tension coeur lent ou qui s'accélère enfin des tas de sympthomes
Merci d'avance

Cordialement,

l'aromathérapie peut aussi bien aider en complément de l'homéo et de l'oeuf citron

Depuis 32 ans , suite à un épuisement complet, suis un traitement allopathe assez lourd mais l'homéopathie n'avait pas d'impact sur mon système.
Ai essayé l'accupuncture : même résultat négatif.
Il faut avouer que je suis descendue très très bas.
Que me conseillez-vous ?
Cordialement.

la microkine

Vous n'obtiendrez que des améliorations passagères avec la médecine moderne tout comme les médecines naturelles. Il faut comprendre que l'on ne soigne rien même avec l'acupuncture et l'homéopathie, si l'on a pas compris que cette maladie signifie: "mal à dit" - C'est une prise en charge urgente psychique dont vous avez besoin, changer de vie et de "manière" de penser, votre moi intérieur demande une réorganisation complète et une compréhension de qui vous êtes, harmoniser votre état physique et votre état intérieur ne peut se faire qu'en connaissance de cause! C'est exactement le même processus que pour le cancer, comme je l'ai si souvent répété et prouvé par mes résultats, ça n'est pas fumer qui cause le cancer, ni même les pesticides que vous ingurgitez! mais le stress et l'angoisse qui sont la cause de tout! et comme ces cellules anarchiques qui se divisent comme si la machine c'était emballée ont besoin de se fixer quelque part, elle choisissent ce que l'on appelle un "terrain" (physique, c'est ce qui rend la médecine moderne aveugle, accusant le terrain!)et bien sûr le plus pourri possible! votre terrain faible! chez un fumeur, il en a pas mal, mais ses poumons sont une prédilection! et donc c'est ce qui explique que les hyper angoissés non fumeurs qui ont eu quelques problèmes pulmonaires étant jeunes attrapent le cancer des poumons! et les sages chefs indiens Sioux ou Cheyennes qui fumaient le calumet à longueur de journée, n'ont jamais attrapé de cancer!

Je viens de lire les témoignages .. je retrouve qq 'uns de mes symptômes. Qui peut me parler de cette recette "miracle" de l'oeuf et citron
Merci !!

bon article, je suis arrive sur votre website grace à bing et vraiment je ne suis pas decu.

je suis spasmophilie depuis 50 ans aucun médecin veulent reconnaitre ce malaise ( ça n'existe pas) c'est toujours leur réponses ,c'est la raison pour laquelle j'ai changé très souvent de docteur . j'ai aujourd'hui 84 ans et toujours les même maux .je n'avais jamais entendu parler de cette oeuf je vais tenter encore une fois , je vous souhaite bon courage a tous .

merci pour vos témoignages, je fais des crises de panique depuis 6 mois, et je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Je pense aujourd'hui que se sont des crise de spasmophilie, je vais de ce pas acheter des oeufs et du citron, et peut être faire une cure de magnésium. Il se trouve que celà arrive au moment de la période de ménaupose. C'est horrible ces crise qui surviennent en pleine nuit, le coeur qui s'emballe tout d'un coup, qui bat à la chamade, les jambes coupées, les muscles raidis, l'impression de mourir, de ne plus rien contrôler, et la peur qui s'installe d'une nouvelle crise. J'ai appelé 2 fois le 15, tellement j'étais paniquée, et j'ai passé une nuit aux urgences? Maintenant je comprends mieux.

Bonjour,
38 ans. Spasmophile moi aussi depuis presque un an. Il ne faut pas négliger l'aspect psychologique. Grâce à Geert et son site sansangoisse.com, il est possible de ne plus jamais faire d'attaques de panique et d'apprendre à gérer l'angoisse. Pour moi ça marche, comme pour de nombreuses personnes. Alors, cela ne vaut pas le coup de s'en priver.

Ahh! enfin un patient qui a "compris", cela fait plaisir!

Mais il faut bien préciser que si tous les spasmo -fibromyalgique se soignaient ainsi! Que cela rapporterait-il aux laboratoires? aux pharmaciens? aux médecins?

Tout le monde oublie le nerf de la guerre! La médecine moderne est un business! Basta! Mais ce que moi, je n'accepte pas, c'est qu'il se fasse au détriment de la santé des patients!
Depuis notre enfance, nous sommes conditionnés, lavés du cerveau! depuis notre maternelle! "Ecole Pasteur!" par exemple, ça commence là! Etudiez la vraie vie de Pasteur! Vous aurez le choc de votre vie! et si vous allez plus loin...

aprés un choc emotionnel plus une grande fati gue j'ai fait une rechute de spasmo 30ans aprés la dernière fois
ne sachant plus comment me soigner le cardiologue ne voulant plus me voir(jene pouvais plus conduire ni à certains moments marcher une tension variable)mon généraliste m'a donné contre l'avis du cardiologue un béta bloquant +un léger antidépresseur excel et surtout surtout depuis janvier j'ai fait mon oeuf -citron tous les soirs et je bois la mixture tous les matins à jeun!c'est comme un miracle
ma forme est revenue je peux reconduire normalement ,j'ai retrouvé le plaisir d'aller de l'avant ma peau est revenue normale je revis et tout cela aprés seulement 3semaines de la cure ouf -citron
courage à vous mais n'oubliez pas de mettre cela àvotre traitement
merci à ceux qui l'on écrit dans ce forum
vous m'avez sauvez la vie
franoise

Je suis heureux que l'oeuf-citron vous soit bénéfique, mais je voudrais vous faire remarquer quelque chose que vous écrivez et dont vous êtes apparemment inconsciente:
aprés un choc émotionnel... et que faites-vous?
Vous allez voir "votre" cardiologue! qui ne veut plus vous voir (je le comprends, mais ce qui est triste c'est qu'il ne sait même pas où vous diriger.)
Vous allez voir votre généraliste (est-ce vraiment la meilleure personne pour traiter un choc émotionnel?)
Ha me direz-vous, j'ai des symptômes "physiques"! Et bien oui, que croyez-vous que sont les rush de peau quand on est stressé? une manifestation paranormale?
Je demande à vous qui me lisez, agissez avec plus de "bon sens"
Bien sûr ça n'est pas un psy... chiatre qu'il vous faut! Vous n'êtes pas folle, mais lui vous conseillera la même chose que votre généraliste! bêtabloquant+ antidépresseur! oui, effectivement avec ça! on vous met dans une camisole et l'oeuf-citron dessus... c'est comme une cerise sur le gâteau!
Mais combien de temps allez-vous supporter de prendre ce mélange qui vous rend zen à coup sûr! Je vais vous le dire: Jusqu'à ce que cela ne fasse plus d'effet! Alors quelle sera votre solution?
Je la connais aussi! Vous allez retourner voir votre généraliste qui ne va peut-être pas oser augmenter la dose et vous enverra chez le psy... chiatre bien-entendu! Et lui, il n'hésitera pas à l'augmenter la dose... c'est un chemin qui ne vous rapportera rien au final, mais qui entretien le markéting dont vous êtes victime malgré vous.
Personne ne vous dirigera vers un psychothérapeute, un coach de vie, ou quelqu'un qui vous enseignera la cause et vous apprendra à guérir de ça et par la même occasion de bien d'autres mots que vous subissez dans votre vie, c'est évident!
Pourquoi? Parce que c'est le système qui est ainsi fait! Alors réveillez-vous!

Bonjour, j'aurais voulu savoir ce qu'est cet oeuf citron qui a l'air de bien marcher ? L'article n'en parle pas.

Bonjour,
J'ai lu attentivement votre commentaire. J'ai à peu près le même parcours. C'est quoi cet oeuf dont parlent les internautes ?
Merci de votre réponse.
Cordialement

Je souffre de spasmo depuis 12 ans, j'ai 54 ans... J'ai des périodes de tranquilité pendant 2 ou 3 mois et d'un coup sans raison, j'en fait régulièrement pendant 15 jours, surtout la nuit. Je suis très speed intérieurement, anxieuse depuis ma naissance... Je confirme quand on est en pleine crise, on a l'impression qu'on va mourir, picotements intense dans tout le corps,surtout les mains et bras, les jambes et tour des lèvres, poitrine serrée comme si on allait faire un infarctus, fatigue etc.... et c'est là qu'on panique encore plus, alors qu'il faudrait faire l'inverse.... Pour ma part, j'inspire et expire vite dans un sachet, 7 ou 8 fois, je prends un Xanax et ca calme la crise, même si ca peut recommencer 2 ou 3h après. C'est très désagréable, affolant mais malheureusement il faut vivre avec.
Bon courage à tous et toutes

C'est vraiment une maladie désagréable.Je fais la spasmo depuis plus de 8 mois.
Mes symptômes: gorge enrouillée, le corps qui tremble, palpitations, bouffées de chaleur, hypersensibilité aux émotions, stress, angoisse, peur de mourir, coeur qui bat vite, difficulté à se concentrer, diarrhée, constipation, hypertension, maux de tête,flou visuel, vertiges. J'ai été voir des médecins et après moult examens tous négatifs, j'ai commencé à désespérer.
Je crois qu'il faut bien manger, équilibrer, faire un peu de sport de façon régulière, ça aide,,,bon on en meurt pas, du courage à tous

Bonjour à tous. Je suis spasmophile depuis l'âge de 32 ans et j'en ai maintenant 60.
Tout a commencé par le décès d'un membre de ma famille, puis cela a continué par une hystérectomie pour un fibrome qui avait été négligé par la gynécoloque (elle disait que c'était dans ma tête). J'ai connu des crises d'angoisse épouvantables avec tous les symptômes que vous connaissez (vertiges, coeur qui palpite très rapidement, tachycardie, tremblements, et j'en passe....) J'ai eu des traitements au magnésium, vitamine D, Témesta et Urbanyl. Traitement qui marchait d'ailleurs assez bien pour moi. D'autres événements douloureux ont suivi : divorce, décès de mes parents, problèmes d'emploi dont harcèlement moral m'ayant contraint à démissionner pour sauvegarder ma santé mentale. A un certain moment j'avais tenté de me sevrer et les crises de panique étaient revenues au grand galop. Mon médecin avait refusé de me represcrire du Témesta disant que ce n'était plus approprié à mon cas et m'avait convaincue (difficilement car je n'étais pas d'accord) de commencer un traitement de SEROPLEX il y a cinq ans : d'abord plusieurs mois à 20 mg, puis à 15 mg, puis à 10 mg, puis enfin à 5 mg. J'ai poursuivi ce traitement à 5 mg de SEROPLEX pendant cinq ans avec des hauts et des bas mais globalement pas trop mal. J'avais au cours de ces ans (avec l'accord de mon médecin) fait des tentatives de sevrages qui s'étaient sevrées par des échecs (symptômes épouvantables tels que sensations de chute dans la tête et dans la poitrine comme lors des trous d'air en avion, hypersensibilité à la lumière... etc) j'avais donc repris mon traitement pendant quelques jours à 10 mg avant de revenir à 5 mg.
Le dernier essai en ce sens a eu lieu eu mai dernier. Toujours avec un échec : donc reprise de 10 mg pendant une dizaine de jours puis retour à 5 mg.
Cet été j'étais bien avec mes 5 mg par jour. A la fin du mois d'août nous sommes rentrés de vacances en Italie où il faisait une chaleur torride (je ne supporte pas la grosse chaleur). En rentrant en France je transpirais continuellement comme si j'étais toujours sous la chaleur (cela me fait la même chose chaque année) mais en plus j'était nerveuse et j'avais des palpitations. J'ai vu mon mécecin pour une tendinite et lui en ai parlé : il m'a dit de reprendre 10 mg pendant quelques jours pour que le niveau de sérotonine remonte dans mon cerveau. C'est ce que j'ai fait puis au bout de 9 jours me sentant très bien je suis revenue à 5 mg. Cela allait bien ; mais l'après-midi suivant j'ai fait une longue promenade de plus de 2 heures en marchant très vite comme j'en ai l'habitude et en rentrant chez moi j'étais un peu fatiguée, j'ai tout de suite mangé un petit morceau de pain et de fromage en attendant l'heure du dîner et me suis assise. Tout à coup j'ai senti comme une nausée suivie d'une importance crise de tachycardie et de sueurs. Le repas m'a remise sur pied mais la nuit j'ai fait 2 crises semblables mais moins fortes. J'ai pris un Témesta. Etait-ce une attaque de panique ou une hypoglycémie car le midi précédent j'avais mangé des endives au jambon, du camembert, du fromage blanc avec un peu de confiture, un carré de chocolat noir à 85 % et un fruit mais je n'avais pas mangé de pain qui aurait été utile par ses sucres lents.
Depuis je ne me sens plus bien : tachycardie, angoisse. De plus ayant parlé de cela à une amie, celle-ci m'a dit : tu fais peut-être une hyperthyroïdie. Cela m'a épouvantée, je ne pense plus qu'à cela et j'en ai parlé hier au remplaçant de mon médecin généraliste qui m'a dit : "on va contrôler et qui a rempli une ordonnance pour un bilan complet". Je suis depuis hier dans l'angoisse complète, je ne sais si je dois faire cet examen ou revoir mon médecin habituel car depuis la période avant mon hystérectomie où j'avais sans cesse de mauvaises analyses de sang à cause d'un fibrome qui me donnait beaucoup de globules blancs et une mauvaise VS, je panique dès qu'il est question de prise de sang. Je précise que les médecins m'avaient laissée traîner comme ça pendant près de trois ans et que je pensais aux pires maladies. Je n'aurais plus l'énergie de revivre une pareille période.
Pouvez-vous m'indiquer une solution pour me soigner sérieusement sans prendre plein de médicaments chimiques et faire des examens traumatisants ? Je serais prête de me soigner avec des produits à base de plantes et de minéraux ainsi que d'entamer une thérapie genre hypnose ou psychothérapie ; j'ai maintenant du temps à y consacrer ne travaillant plus. Je voudrais tellement profiter d'une retraite sereine que j'ai bien méritée....

lisez mes réponses ici et contactez-moi, j'ai la solution pour vous, celle que vous auriez du prendre au commencement!
J'en veux au système de ne pas "savoir" ou "vouloir" diriger les patients comme vous vers les personnes adéquates!
Et j'en veux aux patients d'être trop ignorants! tous voient qu'ils sont différents des autres par leur hyper émotivité d'abord! leur stress ensuite à fleur de peau, et en plus leurs angoisses pour un rien! Tout ça c'est bien psychique non?
Et parce que les symptômes se situent au niveau physique, de vouloir régler le problème à ce niveau! Pour moi, c'est juste une aberration.
Mais c'est aussi ce qu'on veut leur faire croire!

Depuis 9 mois je souffre de tous les maux décrits par les internautes. L'ostéopathe ne m'a pas soulagé. je voudrais essayer l'hypnose mais je n'en connais pas dans notre région. donc je me tourne vers vous pour enfin revivre...pour moi c'est un cercle vicieux et je rame tous les jours. dès mon réveil (alors que je dors bien) je me pose la question quand et ou cette crise va me prendre aujourd'hui!

Bonjour

SOSaidez-moi
Je suis sous Seroplex de 5 ans pour Vertiges, spasmo, agoraphobie... 15mg au début, puis ça allait nettement mieux, suis passée à 10 puis 5.
Et là les vertiges reprennent de plus belle.
Quelle est votre solution

Avant je refusais tt médoc inutile, et étais pour la médecine aturelle.
je compte sur vous
MERCI

bonjour, j'ai été sous seroplex 10mg suite à un choc et moi non plus je n'étais pas d'accord au départ pour les anti dépresseurs car je manifestais une anxiété aigue qui avait une cause bien précise, et il n'était mon sens pas question de dépression. Par contre, j'ai pris du xanax et des somnifères ( dont je me suis passée ensuite sans difficultés). J'en ai pris pendant 2 ans, ensuite j'ai insisté pour passer au 5mg et j'ai récemment fait part à mon médecin que j'avais arrêté. Elle n'était pas ok. Cela fait 15 jours. J'ai eu des pbs intestinaux (ralentissement du transit), j'ai des sensations d'oppression dans la poitrine le soir, des douleurs au niveau des trapèzes et des crampes musculaires; ce que j'ai fait hier : je suis allée chercher de l'Euphytose en pharmacie (2 matin, midi et soir) et du magnésium pour compenser les effets du sevrage. Le pharmacien m'a dit que je devrais en avoir encore pour 10 jours mais que si ça ne passait pas me recommande de voir un psychiatre. Je pense que si les généralistes prescrivent à tout va, un psy est mieux à même de donner son avis sur la posologie et la durée d'un traitement. Sachez aussi qu'il est vain de prendre des anti-dépresseur sans psychothérapie, ça revient à porter des béquilles. Et vous avez raison de l'envisager, mais pourquoi l'hypnose ? Personnellement je suis en analyse (une séance par semaine) j'ai réglé un certain nombre de choses depuis, du coup moult symptômes ont disparu. Dans votre message vous rapportez des événements douloureux , je vous invite à exprimer auprès d un spécialiste (ou d'un proche d'ailleurs) vos peines,votre colère, autant de sentiments que vous n'avez sans doute pas eu la possiblité d’éprouver et qui se manifestent à travers des attaques de panique et des angoisses. Surtout, prenez soin de vous et faites vous plaisir. Je vous invite également à faire du sport régulièrement (ça dope le cerveau d'endorphines)ou du yoga pour apprendre à maitriser votre respiration. C'est une anxieuse (ex-anxieuse+++) qui vous parle. bon courage

Spamophile tôt dans l'enfance, avec des périodes de remission plus ou moins courtes, je peux dire aujourd'hui, à 38 ans que l'analyse de guy (ainsi que celle du docteur koehler ) se rapproche selon moi, le plus de la réalité que j'ai vécu. Le maître mot de cette "maladie" est la peur, l'hyper émotivité et l'hyper sensibilité. un terrain propice psychiquement chez une personne permet à un ensemble de symptômes de se développer dans notre corps: nous apportons une réponse ou réaction inadaptée aux sollicitations quotidiennes de ce monde et nous somatisons. Mais l'origine est psychique avant tout , avec effectivement par la suite des conséquences corporelles (digestives, sensibilité du colon, tremblements, tétanie, fuite intempestive du magnésium et calcium dans le corps, fourmillements, fatigue persistante...). En l'absence de thérapie avec un psychologue et de modes de décompensation corporelle régulière au travers de sports notamment , de tai chi de yoga ...permettant aux tensions de s'extérioriser, un véritable cercle vicieux , s'instaure et nous avons du mal finalement à dissocier la cause de l'effet. Un véritable enfer, peu connu, je le confirme mais duquel je sors à peine avec enchantement: c'est possible. Alors si cette situation dure depuis longtemps, n'hésitez surtout pas à entreprendre une thérapie et consulter un psychologue pour faire le point sur vos peurs, vos angoisses qui peuvent remontent pour certaines à loin et dont vous n'êtes peut être même pas conscients comme je le fus: la guérison définitive est à ce prix. Les traitements thérapeutiques cités sont des remèdes certes, mais des remèdes temporaires en ce sens qu'ils ne résolvent pas définitivement le fond du problème, mais accompagnent la guérison. Mais on peut s'en sortir définitivement je vous l'assure
COURAGE A TOUS ET TOUTES.
PS: l'idéal selon moi serait de consulter de concert un psychologue et un homéopathe

Plutôt qu'un psychologue, je conseille un Psychothérapeute, ou un naturopathe Holistique (ce qui signifie qu'il travaille avec les bons outils).
Mais vous avez entièrement raison, sur la marche à suivre.
Je serais curieux de savoir ce qui vous a fait quitter le chemin de la médecine moderne ou des psychiatres et vous diriger vers la bonne sortie?

J'ai été spasmophile à la suite d'un accident, la spasmophilie se déclenche à la suite d'un choc même minime pour vous mais si important pour votre cerveau !
C'est le fait de faire un truc nouveau qui vous enlève les crises pendant quelques temps mais ça revient toujours en faite à part dans un cas, changer ce qui ne va pas, la spasmophilie c'est en faite une faiblesse d'adaptation de votre systeme nerveux face aux evenements traumatique de la vie car aprés un choc, le corps ne sait plus se "barricader" et il est vulnérable.
La seule chose à faire, c'est de voir ce qu'il ne va pas! car y a toujours un truc qui va pas! (le job, les parents, une rencune cachée, un harcelement quotidien, une peur au long court etc...) La spasmophilie c'est une inadaptation au monde de maintenant, et votre corps vous le manifeste ! Changer des petites choses c'est bien mais faite un grand ménage dans votre vie c'est mieux.
Spasmophile depuis le 12 juillet 2005, tout s'est arrêté le 31 juillet 2009 suite à l'annonce de ma grossesse !! Une grossesse idyllique et un accouchement de rêve pour une spasmophile, pas mal !! et bien sûr j'ai rien changé à mon alimentation ou fait des remedes plus abracadabrants les uns que les autres, j'ai tout simplement eu ce qui me manqué, ma spamophilie correspondait donc à un manque, un vide !! un besoin d'existé de par un petit être!! Pour d'autres, c'est autre chose, une personne qui fait de la spasmo durant sa grossesse n'avait pas forcemment envie d'un enfant, peut-être s'ennuie t-elle tout simplement avec son conjoint et du fait qu'elle soit enceinte, la lie à jamais à lui !! ou une personne qui fait des malaises pendant son cours de danse, à t-elle vraiment envie de faire danseuse, ou fait-elle ça pour ses parents !! ou la personne qui fait des malaises chaque soir, ne serait-ce pas parce que demain, dans sa nouvelle journée, un truc répétitif qui l'emmerde l'attend !! ou la personne qui fait des malaise à tout moment de la journée, alors qu'elle pense que tout va trés bien dans sa vie, ne serait-ce pas parce que toute la journée elle s'ennuie ou qu'elle en fait peut être trop ou tout simplement parce que inconsciament, elle ne supporte peut être pas sa vie de femme au foyer et qu'elle aimerait vivre l'aventure ailleurs !! Tout ça pour dire que la spasmo, c'est le corps qui vous dit STOP !! Change moi ça ou je continue à te faire chier, car on ne né pas spasmophile, on le devient et comme je vous dis, c'est à la suite d'un choc : exemple! vous aviez envie de travailler dans cette crèche à 2 pas de chez vous, idéal pour le matin !! et bien c'est pas vous qui avez eu la place (pas assez qualifié madame) donc vous êtes frustrée car vous avez pas la place et qu'en plus vous n'êtes pas qualifiée donc (manque de confiance en vous désormais et baisse de l'estime de soit) donc ces chocs (la frustration et la sous-estimation) vont vous plonger dans un etat dit de spasmophilie.
Aprés un choc même minime dite vous une chose et une seule !! JE SUIS FIER(E) DE MOI ... ♥ et tout s'envolera... Et si vous avez peur de faire un malaise devant autrui, sachez que 90% de la population aura un jour ce type de malaise !! Alors c'est pas grave, on est tous humain avec nos faiblesse...

bonjour je voudrais votre conseil sur la spamo votre message ma toucher merci de contacter

Cela fait vraiment plaisir de voir des patients qui réagissent positivement, bon pour ton cas Georgin, c'est fantastique, et trouver la guérison par cette voie est réellement divin!
juste un petit acroc quand tu dis:
"c'est le corps qui vous dit STOP !! Change moi ça ou je continue à te faire chier"
Et bien non c'est pas le corps qui dit ça!!!
le corps c'est comme une "bagnole" qui va te servir pour aller du point A (ta naissance) au point B (ton passage afin d'utiliser une autre forme de véhicule, tu crois quand même pas que tu es suffisamment développée pour "grandir" en une seule vie quand même! Regarde combien de voitures tu vas acheter rien que dans ta vie, pour t’emmener d'un point à un autre!
C'est donc pas le corps qui t'a dit STOP!! c'est ton être intérieur, appelle le comme tu veux, mais chez les gens qui sont complètement déconnecté de leur "nature de l'esprit" il y a pression de l'intérieur!! Et la pression ne se relâchera jamais, sauf si on coupe les circuits (bêtabloquants + antidépresseurs) et provisoirement avec des pansements moderne ou même naturels.
Le choc à l'origine, n'est aussi qu'un prétexte, du moins c'est ainsi que l'explique le cerveau! Le choc est à l'origine, si l'on va encore plus loin, ça n'est même pas lui, il est un simple déclencheur... Aller à l'origine n'est pas suffisant, il faut apprendre à vivre différemment et enfin désirer le bonheur.

Bonjour, spasmophile depuis plus de 25 ans, sous traitement calcium-magnésiium, j'ai pris, moi qui faisais toujours un poids stable de 51 kg, 17 kilos. La nourriture n'y est pour rien selon une diététicienne mais bien sûr, les médecins ne peuvent rien pour me faire perdre ce poids qui me gène et me perturbe aussi bien dans mes mouvements que dans ma tête ! Avez-vous ce même problème et si vous vous en êtes débarrassés, qu'avez-vous fait ? Merci de bien vouloir me répondre car j'attends un miracle depuis si longtemps ! Bonne journée à tous.

Je voulais aussi ajouter que lorsqu'on prends des remèdes homéopathie , il faut absolument savoir que LA MENTHE est à proscrire pendant le traitement car cela à pour effet de réduire l 'efficacité de l homéopathie , toutes les boissons, le dentifrice et les bonbons et autre qui sont à LA MENTHE A EVITER .Car beaucoup de personnes l 'ignorent

La menthe interdite pendant l'homéopathie,
C'est une idée très fortement rependue chez "ceux" qui prennent de l'homéopathie.
Non, cela n'est pas interdit, Hahnemann parlait à son époque de tisane de camomille ou de menthe (c'était la mode, comme maintenant le café), oui, il faut éviter les excès, comme toujours, et puis connaitre les réelles interdictions car ce sont des ondes énergétiques vibratoires sur la même fréquence exemple: le café oui, interdit avec Nux-vomica, les huîtres non, avec Lycopodium, les oignons non, avec Thuya, les fraises et Oxalic acidum, les graisses et Pulsatilla, etc. C'est à votre médecin de vous le dire.
Mais une chose essentielle, si vous pensez que la menthe n'est pas bonne à prendre avec l'homéopathie, le bon sens dit de ne pas la prendre en effet.

Bonjour, voilà j'aimerai que quelqu'un puisse m'aider. Mon fiancé fait régulièrement des crises de panique, principalement lors d'un gros stress ou d'une dispute. Il a du mal a respirer, les jambes et les bras qui ne répondent plus, la tête qui tourne. Il a aussi a chaque fois des vomissements. il a déjà fini 2 fois aux urgences a la suite de ses crises. J'aimerai savoir s'il souffre de spasmophilie car je ne sais plus quoi faire pour l'aider.
Merci beaucoup de votre aide.
Courage a vous tous et toutes, je suis de tout coeur avec vous.

Je souffre de spasmophilie depuis l'adolescence, aujourd'hui j'ai 49 ans. J'ai pris pendant des années des antidépresseurs qui ne m'ont pas sortie de cette état. Je ressens tous les symptômes difficutés à respirer, oppression,vertige, angoisse, trouble de la vue, c'est un état permanent qui m' empêche de vivre normalement. J'ai eu l'impression de consulter des médecins qui ne me comprennent pas. J'ai bien le sentiment que cet état ne me quittera jamais.

J ai omis mes symptômes en cas de crise qui sont les suivant " tachycardie , vertige, angoisse , trouble de la vue , digestion difficile ,jambes en coton ,tête lourde, fourmillement vers les mains , pieds et parfois vers le menton, sensation d 'étranglement vers la gorge le cou ,parfois du mal à avaler ma salive, gène respiratoire et oppression .Tout ses symptômes sont d intensité variable et dure quelques minutes et d autre fois c est plus long .

Bonjour ,
J ai 48 ans 2 enfants et 1 petite fille j ai fait une grossesse extra utérine en 1989 qui ma fait basculer dans la spasmophilie , au début de mes crises je savais vraiment pas ce que j avais et cela m angoissait car souvent pendant les crises on devient hypocondriaque .Je me suis beaucoup documenté sur cette "état" car ce n est pas une maladie .La marche surtout dans les forets et la natation mais raisonnablement sont super pour nous détendre , plus des cures de magnesium , du repos lorsqu'on se sent fatigué .j'ai une hypothyroïde depuis la naissance de ma fille en 1999 , ce qui n'arrange pas mon état en cas de crise ,mais j ai un traitement et je suis surveillée régulièrement . . L ostéopahie peut soulager les symptômes du spasmophile mais avec un bon ostéopathe ;Il faut aussi apprendre à bien respirer et expirer. .On peu avoir de longues périodes tranquille mais nous sommes sensible aux moindre stress ,et parfois un événement malheureux mais également heureux peut nous déclencher une crise ,qu'il faut apprendre à gérer , ce qui n est pas toujours simple .

Bonjour,

Je me retrouve dans tous vos témoignages.Cela fait trois mois que ca dure. je suis sous homeopathie IGNATIA - ACONITUM - STAPHYSIA - puis BIOMAG + OLIGOELEMENT + SYNEDIL + LYSENCIA. j'ai aussi essayé XANAX mais rien n'y fait.Le plus dur à vivre pour moi c'est le fait de ne plus arrivé à respirer et d'avoir l'impression d'étouffer à tout heure du jour et de la nuit. J'ai beau me dire que tout va bien mais rien n'y fait. Alors je me dit que peut être d'en parler avec des personnes qui ont les même symptomes m'aidera peut-être car je ne sais plus quoi faire et bien sûr du coup je me sens de plus en plus mal. Un cercle vicieux, quoi!!!même mon généraliste ne sait plus quoi faire.............

bonjour,

j'ai 27 ans (un garcon!), j'ai des crises depuis 6 mois, j'ai découvert avec les crises que je suis spasmophile et tous les problèmes de santé et les symptômes que j'ai eu depuis l'enfance se sont expliqués en quelques jours.

Voici les priorités, il faut :

-contrôler la thyroïde
-surveiller l'alimentation qui est le premier remède prescrit.
-Equilibrer par des cures régulières et surveillées les carences en Vitamine D, Magnésium, Calcium, silice, etc ...
-arrêter les excitants (café, thé, cigarette, ...)
-prendre du repos et lâcher prise avec les petits soucis de la vie
-dormir des nuits complètes
-réguler le rythme de vie et chasser le stress quotidien.

Le tout est de se rendre compte qu'on est des gens fragiles et il faut se forcer à épurer l'hygiène de vie, pour être bien dans son corps.

*Eviter les Lexomils et anxiolytiques, ce sont des drogues et ils vous rendront fatigués et démotivés pour aller mieux.
*Pensez aux médecines douces (yoga, massages, acupunctures), les plantes, faire du sport régulièrement, et positiver coûte que coûte!

C'est pas facile de vivre avec ca, on se sent seul, tout le monde pense que c'est psychique ou qu'on en fait trop.
Mais on est seul à savoir ce qu'on ressent.

Bonne chance à tous, soyons les exemples de la vie propre et équilibrée !

Vous dites:"tout le monde pense que c'est psychique ou qu'on en fait trop. Mais on est seul à savoir ce qu'on ressent."
Parce que vous ressentez des symptômes uniquement "physiques" (et beaucoup, et très épuisants physiquement, et très pénibles physiquement) et aucun symptôme "psychique" (vous n'êtes pas fou)... alors vous en déduisez que ça n'est pas psychique...
Mon ami, vous n'êtes pas sorti de l'auberge si votre cerveau raisonne avec si peu d'intelligence.
Pourtant savez-vous que la pire des choses dans la vie, c'est l'ignorance? non certainement.

Ben Monsieur Claude Besnou Naturopathe Holistique (je pense que vous y tenez) vous avez beaucoup de patient ? Avec un égo aussi gros difficile pour un spasmophile de consulter une personne comme vous. Apprenez à choisir vos mots. J'ai bien lu vos commentaires. Sans commentaire.

Bonjour à tous,

J'ai 39 ans et je viens de découvrir que je suis spasmophile, j'ai lu les différents messages et je suis tout à fait en accord avec Claude Besnou, temesta, beta bloquants, oeufs etc.... n'est pas du tout la solution. Je travaille dans une clinique psychiatrique et je pense qu'en vous soignant de cette façon vous risquez à un moment d'être hospitalisé en psychiatrie et là on vous donnera un lourd traitement etc.... Enfin le cercle vicieux. Pourquoi ne pas essayer de travaillez sur vous meme, sur vos démons, vos peurs, votre stress, vos angoisses. Je suis comme vous, je suis perdue mais pas envie de traitements qui vont me détraquer au bout du compte.
Bon courage à tous car il en faut

Dans des périodes comme celle la souffrant de spasmo depuis 10 mois on se demande si un jour on sens sortira réellement je sui suivi chez un psy avec des anxiolytique et des cures de magnésium et je ne voit tjrs pas d’amélioration cette maladie nous empoissonne la vie surtout quand on a une belle famille de merveilleux enfants un compagnon charmant je ne perd pas espoir quand même et les témoignages me réconforte alors merci de laisser ces messages et comme je dit tous les jours la guérison et proche suffit dit croire et de le vouloir [ Amel 29 ans]

Il ne suffit pas d'y croire et de le vouloir...
Il faut surtout vous adresser à la bonne personne, et quand vous dites "psy", ça n'est pas chez ce genre de "marketeur" que vous devez vous rendre, mais chez un "psy" chothérapeute! Et ça n'a rien à voir!
Lui ne vous donnera aucun médicament ni complément alimentaire!
Mais peut-être tenez-vous à en avoir!

bonjour,

j ai eu fait des crises de spasmophilie pendant 20 ANS je ne pouvais meme plus aller jusqu à mon portail (10 METRES ) plus faire les courses, plus conduire enfin l enfer

le calcibronat est tres bien
gelsemium et ignatia tres bien
j ai vu un psy apres une TS suis restée à l mois à hopital pour depression et depuis 10ANS plus de crises
je suis sous prozac et de temps en temps calcibronat
alors courage, j ai reussi, vous y arriverez

Être sous Prozac!
Vous appelez cela réussir?

Bonjour, Moi j'ai 50 ans et cela fait 23 ans que je traine cette maudite maladie qui me pourrit la vie. Au Service personne ne me croit, les médecins ne me prennent pas au sérieux. Je souffre seul sans personne qui comprenne. C'est l'enfer quoi.
J'aimerais savoir si quelqu'un ressent COMME MOI des douleurs abdominales nocturnes, des pannes sexuelles. Je suis très inquiet. Est-ce dû à la spasmophilie ou non ?

Non, cela ne sont pas les symptômes représentatifs de la spasmophilie, mais cela correspond à votre "mal-à-dit", votre intérieur ( nature de l'esprit) est en désaccord complet avec votre égo, (votre corps).
alors le mal dit quelque chose que vous êtes incapable de comprendre puisque vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde.
Vous devez vous harmoniser, c'est à dire en gros, changer votre façon de voir et de penser les choses, ça n'est pas évident quand on ne sait pas ce que cela veut dire, mais avec un naturopathe holistique, ou un psychothérapeute, vous devriez faire de rapide progrès! Si vous n'avez personne près de chez vous, contactez moi. www.naturopathie.c.la ou en tapant mon nom sur Google.

J'ai 52 ans, spasmophile depuis l'enfance... Mais les vrais problèmes ont commencé vers l'âge de 40 ans à la suite de plusieurs problèmes dans ma vie.
Douleurs fracassantes dans toute la moitié gauche du corps (de la tête à la voute plantaire) et des paresthésies de la langue la nuit (impression que l'on vous arrache la langue)... Les médecins me disent que "c'est dans ma tête", et donc, qu'il n'y a rien à faire... (sympas !).
Au début, je souffrais tous les jours et cela a duré plusieurs années. je n'arrêtais pas de consulter des médecins qui n'ont rien fait pour m'aider.
Par chance, les crises se sont estompées depuis deux ans, et je peux bénéficier de quelques répits, très souvent quand je n'ai pas trop de soucis dans ma vie.
J'ai remarqué que les crises les plus fortes sont toujours déclenchées par une contrariété, un chagrin, un choc psychologique... je les sens venir... cela commence toujours par des fourmillements dans la main et le bras gauche, puis dans la nuit, des douleurs dans la langue, et au matin des douleurs partout, sensation de fatigue intense... bref, tout l'arsenal du spasmophile : c'est l'enfer à vivre au quotidien, d'autant plus que personne ne croit à vos symptomes !
Comme vous tous, je prends du magnésium, beaucoup d'analgésiques, et je teste aussi tout ce qui peut marcher sur les autres spasmophiles...
Très bon courage à vous tous en tous cas !

Vous dites: "Les médecins me disent que "c'est dans ma tête", et donc, qu'il n'y a rien à faire... (sympas !)."
1) Les symptômes ne sont pas psychiques, c'est une aberration de dire cela aux patients! cela signifie seulement qu'il ne faut plus voir ce médecin du tout!
2) Les symptômes sont tous et "uniquement" PHYSIQUES, mais malheureusement, il n'y a pas de mesurabilité, d’appareillage de médecine moderne pour les vérifier, les analyses sont normales, mais elles ne le resteront pas longtemps si vous essayez de vous soigner "physiquement"!
3) Si les symptômes ne sont que physiques (vous n'êtes pas fou! même si certains médecin ont tendance à le penser, et donc de vous conseiller un psychiatre, n'en faite rien non plus), les causes au premier degré, sont difficiles à retrouver, celles au second degré, elles sont assez simples à expliquer, on peut donc passer par dessus, c'est ce que fait l'EFT par exemple, mais il y a mieux, c'est d'acquérir la façon adéquate de "penser" la vie, la votre, ne pas "supprimer" cette émotivité exacerbante que vous avez tous en commun, mais la canaliser et la diriger autrement... Seul, un psychothérapeute peut faire cela.

bonjour, je souffre de spasmophilie d'après mon toubib, voici mes symptômes fortes douleurs et subitement au thorax (devant et derrière) jusqu'au bras gauche j'ai couru chez le cardiologue rien il m'a tous fait comme examen et il a rien trouver je suis aller une ensuite chez le médecin il me dit que c'est un problème musculaire il me donne des anti-inflammatoire + radio des poumons rien non plus ensuite je repars chez un autre toubib et là elle me dit spasmophilie cure de magnésium + euphytose du naturel qui m a peut être aider je sais pas car j'ai souffert 1 mois et j'ai pris le traitement à la fin donc est ce parti seul ou par la cure autrement j'ai vu un site polange.com spécifier ds la spasmophilie je vais essayer

Merci pour tous ces témoignages. J'ai 63 ans. Je suis spasmophile depuis la naissance de mon fils qui a maintenant 38 ans. Cela s'était passé, mais depuis quelques mois, suite à de gros problèmes personnels, je recommence à avoir des malaises (fourmillement dans la main et le bras, poids sur l'estomac avec la sensation d'étouffer, etc). Je vais essayer la cure oeuf citron ainsi que le chlorure de magnésium. Bon courage à tous et tenez bon. Amicalement.

Je vais essayé l'oeuf-citron et le chlorure de magnésium ; pour ce dernier combien faut-il en prendre par jour ? Je bois un grand bol de lait le matin, faudrait t-il que je l'arrête pour un meilleur résultat ?
Tout cela pour vous dire que j'ai des ennuis respiratoires presque au quotidien avec serrements côté gauche parfois picotements en dessous de la poitrine et bien sûr des insomnies mais pas régulières soit je dors d'un sommeil superficiel ou réveils plusieurs fois dans la nuit pour aller uriner. Je vous signale que je ne suis pas dépressive en cette période. Quelqu'un aurait ces symptômes spasmophiliques et comment se soigne t-il ? Le millepertuis en phytothérapie qu'en pensez vous ?
Je vous remercie par avance chers internautes pour les réponses que vous m'apporterez

Arrêtez d'abord le lait (de vache), le lactose est un poison que certaine personne on du mal à gérer.
Le millepertuis n'est pas anodin, c'est l équivalent phyto du prozac!
Le chlorure de magnésium, tout le monde devrait en prendre un tout petit peu chaque jour, allié aussi avec la vit C naturelle, a eux deux cela vous garantit un SI d'enfer! (Système Immunitaire).
Mais il n'est pas nécessaire d'être dépressive pour aller voir un psychothérapeute, car là réside la solution, vous n'avez pas parlé du déclenchement des crises, cela vous pèse-t-il autant?

La Kinesiologie, vous connaisser ?
Une séance, et je n'ai jamais plus refait de crises d'angoisses.....
A essayer absolument !

La kinésiologie est en effet une très bonne méthode pour un résultat positif et les résultats sont rapides.
Si je n'en ai pas parlé en temps que spécialiste de ce genre de symptômes fibromyalgique et spasmophiles, c'est parce que cette discipline anglo-saxonne d'origine Canadienne est très peu usitée en France, c'est déjà difficile de trouver un bon psychothérapeute!
Et un kinésiologue ne fera pas mieux de toute façon.

bonjour a tous
contente de vous avoir trouvé et de voir malheureusement ou heureusement que je ne suis pas la seule à avoir ces symptômes ....
il a y a plusieurs mois que cela c'etait "calmé" mais depuis vendredi dernier ça reviens , sensation de vide, tremblement, angoisse , jambe molle etc...
je vais essayer oeuf citron , et les granule ignatia et gelsenium ,
merci a tous d'etre là,

Bonjour a tous,
merci pour tous vos temoignages qui me reconfortent beaucoup.. Je suis de l'ile Maurice, j'ai 25 ans et j'ai tout a fait les memes symptomes que certains d'entre vous avez decrit. c'est a dire, picotement sur la langue, sensation d'etre dans le vide, mal etre etc etc... je vourai savoir pour l'oeuf-citron: quand vous dites "Oeuf entier" est-ce avec la coquille?? merci bien de me repondre svp.

je viens de trouver ce dont je souffre depuis plus de 10 ans.grace à vos commentaires .Mes crises ont commencé par des palpitations te je suis rentré par la suite ds un cycle infernal.j'ai des crises de paniques ,de tachycardie.j'ai fais plusieurs electrocardiogrammes qui n'ont rien decelés.mon medecin ne me prenais plus au sérieux.j'ai tout le temps des vertiges,des sensations d'etouffements.aucun medicament ne m'a soulagé jusqu'à ce jour.je me retrouve dans les symptomes de margoton.c'est exactement la même situation que je vis.j'ai besoin d'echanger avec vous pour pouvoir supporter cette situation qui me pourrit la vie depuis plus de 10 ans et qui me vole ma jeunesse.j'ai eu mes premières crises à 17 ans.merci

Il n'est pas trop tard pour reprendre une vie normale, et c'est à portée de main, ce qu'il faut c'est que vous vous dirigiez vers la bonne personne!
Vous savez dans la vie, celle-ci peut-être un enfer ou un paradis, et ce, dans n'importe quel domaine !
1) En couple, le choix du partenaire est la chose essentielle, ça n'est pas spécialement l'amour qui est le garant d'un couple heureux (j'ai écrit la dessus : "comment trouver le partenaire qui restera toute la vie).
2) Dans le travail, les boites qui tournent ont les meilleurs patrons et ce sont ceux qui savent bien s’entourer
3) Votre guide de santé, pourquoi vous fier à quelqu’un qui ne vous croit pas ??
Vous devez revoir et repenser votre vie, votre émotivité à fleur de peau… et le reste

message pr immalouf
tres heureuse d avoir trouver qq1 ki se retrouve dan mon histoire.
moi suis aller fer mon echo thyroide car sui suivi tou les ans depuis 7 ans pr nodule
et le matin de l examen attaque d epanique j ai cru ke faisai crise cardiaque la cata !sinon echo tou va bien atten resultat edocrinologue et je flip grave
et toi as tu tester l oeuf si oui dis moi ce k en ai.
en ce moment moi bcp crise mon mari m aide mai je croi kil a du ma a comprendre .
serai contente d avoir de t nouvel
amicalement on s aidera.

loly ton histoire est tres communne a la mienne et sutout de point de vue sport ta essayer l'oueuf citron?

L oeuf citron on m'a dit que c'etait particulièrement bon pour les personnes en réeducation apres fracture que cela aidai à renforcé les os.
J'aurai voulu savoir si on peut le faire meme sous traitement médicamenteux.
amicalement.

bonjour, je veux juste témoigner car moi aussi j'ai connu la spamophilie, et ce n'est pas du tout agréable, c'est à la suite d'un choc émotionnel que tout a commencé, ça a duré au moins un an à ingurgiter des anti-dépresseurs et des anxiolytiques, j'ai également fait une cure de magnésium et de calcium, mais je pense que ce qui m'a vraiment aidé c'est d'une part le fait d'avoir été suivi par un psychiatre, ça été une bonne thérapie et le fait d'avoir eu une autre perssonne à qui me confier, mais je pense que le traitement n'est pas le même pour tout le monde, chaque individu réagit différemment. Par contre ce qu'il ne faut pas être dépendant de certains anxiolytiques et les anti-dépresseurs non plus, ça destabilise et j'ai l'impression que ça vous plonge encore plus dans cet état.

Bonjour tout le monde,

je m'adresse plus particulièrement à Claire qui a començé la cure de l'oeuf citron. Est-ce que vous ressentez les effets de ce remède ? Si oui, je le testerai moi aussi.

Bonjour,
En réponse à Imaalouf moi aussi des fois j ai l'impression d'etre une vieille personne cela fait qq tps que je suis oppressée du mal a respirer comme je l'avais ecrit plus haut.
Cela te bouffe la vie et le moral mais c'est cool de trouver des gens qui nous comprennent.
Mais j 'aimerai bien vaincre cette oppression des fois je me fais des coups de flip en me disant que je vais mourrir etouffer !!!
Cela n'arrange rien ; Ma soeur est une sportive elle m' a conseillé de faire du sport pour evacuer ce stress mais le fait de mal respirer me fait peur alors j'ose pas.A tous ceux qui vivent comme moi je vous souhaite bon courage on y arrivera a vaincre cette maladie .
Car ce n'est peut etre as une maladie grave mais en tout cas cela bouffe la vie et quand on me dit qe je me fais des films ou qu'il faut pas que je m'écoute je répond que je voudrai bien voir cette personne à ma place car c'est plus facile à dire qu'à faire.Amicalement.

Vous dites : » on me dit qe je me fais des films ou qu'il faut pas que je m'écoute je répond que je voudrai bien voir cette personne à ma place »
Vous avez bien raison, là c’est sûr qu’elle aurait le choc de sa vie !
Malheureusement les gens, et c’est valable pour ces fameux médecins qui ont la science infuse avec toutes ces années sur les bancs à étudier ! ne croient pas aux choses qu’ils ne comprennent pas, c’est une tournure simpliste et fainéantes de l’esprit en général, qui par exemple jugent d’autant plus vite qu’ils ne connaissent rien !
Lisez mes posts ici et n’hésitez pas à me contacter, je peux vous tirer de ce mauvais trou, après vous aurez appris à ne pas retomber dedans, pour le reste de votre vie, car consulter un psy ou naturo holistique ne sert pas seulement à guérir de ça, mais vous ouvre à autre chose de vous-même que vous ne soupçonniez même pas. C’est toute votre vie qui a besoin d’être reprise en main, par vous-même, non par les autres !
L’hyper sensibilité que vous possédez vous servira à autre chose qu’à vous faire mal.

Bonjour;
Pour moi, c'est flou encore.
J'ai pas mal de symptomes de cette maudite pseudo-
maladie. Mais une petite question chers internautes, est ce que une tension arterielle perturbee fait partie des symptomes de la spasmophilie?

Ca n'est pas un critère propre à la spasmophilie, mais pourquoi pas ? Hypertension ? On pensera plutôt mais hypotension aussi, cela dépend, et puis comme les symptômes propres n'existent pas (on mélange tout, c'est pour cela que votre médecin croit que vous avez une petite case en moins pour l’instant !)
Je vous conseille de "laisser tomber" vos symptômes !
Ceci aussi est propre à empirer les crises, c'est à dire se concentrer dessus ! Il n'y a rien de pire !
Essayez ! vous avez un petit nerf qui semble coincé quand vous tapez au clavier, concentrez-vous dessus, que votre cerveau entier se remplisse des moindres détails et progression du mal, car il va commencer à progresser, à empirer... j'ai fait se gratter tout une assemblée rien qu'en me grattant et en disant que l'on était envahi pas des fourmis!! En quelques secondes les gens se sont concentrés sur des endroits à gratter!!! ils se sont multipliés à une allure incroyable.

la spasmophilie d'apres mes experiences a des niveaux divers sa principale cause est a l'origine d'un complexe de superiorite avec un mode de vie introverti qui rend la personne sensible a n'importe quel situation forte et personne ne peut en sentir que la personne elle meme et le plus difficile que cette maladie se transmet vers l'etat physique de la personne par l'intermediaire du psychisme et du morale. psychiquement ca peut se resoudre par des actes over dans la vie comme le casino...physiquement trop difficile tremblement des mains depuis 5ans,mauvaise respiration,angoisse,malaise toute la journee j'ai 23 ans je sent comme si j'avais 90 ans mais enfin arreter de reflechir dans les petit detailles dans la vie peut aider ...

Ce que vous dites avec vos "mots" et avec vos "maux", vous parle.
Vous ressemblez à un enfant à qui on a donné tout ce qu'il voulait ! De ce fait, vous n'avez pas pu construire l'acquisition des frustrations qui fabriquent un être capable de résister et de s'accaparer la vie. De « supporter les contraintes et les contrariétés, on vous a mis sur un piédestal, dés que vous étiez au contact du monde extérieur, vous n’arriviez pas à supporter ses contraintes et au lieu de vous les apprendre, vos parents vous ont toujours mâché le travail, pour vous éviter les crises, car la seul chose qui vous convenait, c’était d’être avec vos parents, le rempart avec la vie.
Étant toujours insatisfait, vous avez développé cette ultra sensibilité aux choses que vous n’arrivez pas à gérer. On vous a fait « enfant roi », croyant que vous êtes fort parce que colérique et autoritaire, mais en réalité vous êtes faible et sans défense.
Allez voir un psychothérapeute, et acceptez de savoir que la vie à ses règles, si vous ne les suivez pas, elle vous ramènera à ses règles, vous allez en souffrir plus que si c’est vous qui apprenez à vous discipliner.
Sachez aussi que c’est vous qui êtes responsable de votre vie maintenant, personne d’autre, le « c’est la faute à » n’a plus lieu d’être, si vous prenez vos responsabilités, alors vous allez grandir.
Et si spasmophilie il y a, elle disparaitra avec votre compréhension de la vie, il n’est jamais trop tard !

Bonjour,
J'ai 33 ans et suis spasmophilie depuis environ 12 ans. Nombreux traitements et rien ne marche réellement
En plus je suis hypocondriaque. Actuellement, je suis sous homéopathie matin : GELSENIUM ET IGNIATIA AMARA et le soir ARSENICUM ALBUM et COFFEA CRUDA. Puis en cas de crise alprozolam la + petite dose.
Beaucoup stressée avec émotion forte sont mon lot quotidien et moi ma spasmophilie est quasi-quotidienne déclenchée par une oppression respiratoire comme si j'allais étouffer et manquer d'air ou que je ne pouvais prendre ma respiration entière. Donc cela stresse et n'arrange rien à mon angoisse. Ah oui, je fais un peu d'acupuncture.
J'aimerai savoir si quelqu'un a déjà réussi à vaincre cette gêne respiratoire et comment. MERCI D'AVANCE. BON COURAGE.

C'est bien de prendre de l'homéopathie déjà ! Vous n'aurez pas tous les effets secondaires des médicaments que les autres patients comme vous déclarent au fur et à mesure, de vrais symptômes physiques reliés cette fois à de vraies causes physiques : absorption de poisons pharmaceutiques !
Bien sûr que vous pouvez vaincre cette gêne respiratoire, et le reste aussi, d’ailleurs quand l’un des symptômes disparaitra, les autres aussi ! C’est logique !
Vous utilisez les mots d’une gamme de l’émotivité exacerbée : stress – angoisse – crise – stressée et émotion forte sont mon lot quotidien…
Et cependant vous continuez (comme la plupart de patients spasmophiles) à vouloir traiter votre corps et non votre esprit !
Allez voir un psychothérapeute.

moi aussi je souffre de spasmophilie mais j'essaie d'apprendre à vivre le mieux possible.Je suce des pastilles de rescue (fleurs de basch)acheter en pharmacie;cela me fait du bien

Je vais vous dire le secret de ma méthode pour soigner les patients comme vous, d'abord je leur donne des plantes pour soigner en urgence les maux du corps et leur donner un peu de répits. Puis très vite en entreprenant tout un travail où je leur apprends à utiliser une partie de leur cerveau plutôt qu'une autre, et à organiser les pensées et même créer les pensées qui servent à induire les neurotransmetteurs (sérotonine, dopamine) qui annihilent ceux qui viennent des pensées négatives (adrénaline) et bien d’autres éléments que vous allez pratiquer et voir ce que cela produit en vous. Puis d’autres outils suivant les patients dont vous manquez cruellement pour contre carrer cette émotivité maladive qui vous ronge. Mais la cerise sur le gâteau, au bout de 6 à 8 mois, c’est les fleurs de Bach que je vous prépare moi-même car je vous connais bien maintenant, et du jour où vous les prenez, il n’y aura plus jamais de récidives. J’ai de nombreux témoignages en ce sens.
>Les Fleurs de Bach sont la consécration on peut dire, cela ne m’étonne donc pas que cela vous fasse du bien !
L’homéopathie soigne avec les énergies vibratoires, le corps.
Les Fleurs de Bach soignent avec les énergies vibratoires, l’âme.

Bonjour à tous,
Quel réconfort de ne pas se sentir seule.J'ai 65 ans et je souffre de spasmo depuis 20 ans. Si cela peut vous être utile , je bois un verre d'eau très fraiche en plusieurs gorgées et je sors respirer l'air frais sur mon balcon . Je pratique aussi le pensée alternative ou je fais vite autre chose qui occupe mon esprit. J'évite ainsi ce grand malaise avec tacchycardie qui survient à chaque crise . Merci pour l'oeuf . On le fais tremper avec la coquille ? Bon courage à tous.

C'est bien ce que vous faites :
1) "je bois un verre d'eau très fraiche en plusieurs gorgées"
L’eau agitée augmente son pouvoir d'énergie vibratoire, hors au moment où vous faites ça, vous utilisez l'endroit du cerveau où sont les pensées positives, vous activez donc dans votre corps des énergies positives.
2) "je sors respirer l'air frais sur mon balcon"
La respiration que vous faites est certainement plus longue et puissante que celle que vous faites en temps normal. Vous faites des mouvements de diaphragme qui aide le plus souvent à la digestion mais à beaucoup d'autres bienfaits. En plus l'oxygénation anormale résultant de la profondeur de la respiration accélère l'élimination des déchets dans les cellules. Puis grâce au "prâna » au niveau supérieur vous vous mettez en contact avec votre "moi intérieur" et c’est la condition sine qua non (nécessaire) pour commencer la guérison.
3) « Je pratique aussi la pensée alternative ou je fais vite autre chose qui occupe mon esprit »
C'est bien, cela aussi est positif, vous me semblez avoir vu quelqu’un, cependant ceci est de « l’à peu près », il vous manque les structures et la compréhension exacte de ce que vous pratiquez.
Vous êtes sur la bonne voie.

je crois être spasmophile aussi cela fait 4 mois que g des crises mais la derniere ma couché pdt 5 jours ! g cru que j'allai mourir c horrible comme sensation on ne gere plus rien ! ce qui rassure c'est kon est nombruex à etre touché et kon essai de vivre avc ! merci à tous !

bonjour, je suis spasmophile depuis 9 ans avec des hauts et des bas, ma vie est un enfer, les medecins vous m'êtes sous anxiolitique mais se n'est pas une solution il faut que je trouve la cause de ses problémes, en tout cas votre site ma permis de voir que je n'étais pas toute seule je vais essayer l'oeuf et je vais essayer la kynésiologie je vous dirais si sa marche amitié à tous

j ai 82 ans j ai tout pris les tranquillisants cure de sommeil vu de nombreux docteurs , tous mon dis que cette maladie n existe pas .j ai des tas de malaises depuis 40 ans, les douleurs du ventre est insupportable , je vais essayer ,cet oeuf avec le citron ,et supprimer le lait , espérons que ça va marcher , merci de vos conseils ,

Bonjour,à Bern33
J'ai commencé l'oeuf citron depuis 5 jours et je vais rajouter le chlorure de magnésium.Combien de temps faut-il pour ressentir les bons effets de ce cocktail très appétissant?merci pour vos témoignages car je pense que de se sentir moins seul rassure et amène vers un mieux être.Surtout ne pas rompre la chaine.Je vais voir ce fameux site pour le régime alimentaire et j'ai beaucoup d'espoir grâce à vous non pas de guérir mais au moins de vivre mieux.

bonjour,je suis spasmophile depuis longtemps et j'ai trouvé un exercice formidable qui soulage instantanément la crise ,allonger vous à terre en respirant et expirant profondément ,lentement ,plusieurs fois ,ensuite faite l'exercice de la chandelle ,maintenez vous quelques instants à la verticale tout en respirant amplement,attendez un peu avant de vous relever,c'est un exercice qui soulage immédiatement,à refaire autant de fois!!!!

Bonjour,je me sens moins seule depuis que j'ai lu tous vos témoignages.Je pense que je suis spasmophile depuis que je suis née:je suis d'accord avec ça,on NAIT comme ça et il faut l'accepter!Je retrouve avec tous vos commentaires tout ce que j'essaie et tout ce que je vis depuis toujours:j'ai 45 ans...et les premières crises ont commencées à l'adolescence....Courage à tous car ça ne s'arrète jamais.J'ai eu des périodes d'accalmie mais dès qu'un soucis surgit dans ma vie,les crises reprennet de plus belle.Au mois d'Aout j'ai subi une hystérectomie et j'ai des pbes hormonaux maintenant.J'ai pris des antidépresseurs pour calmer les angoisses mais à l'arrèt du SEROPLEX les crises sont devenues très fortes et les sensations de malaises,les vertiges,les sensations de tête lourde,de sifflement dans les oreilles m'ont amené à consulter un ORL et j'ai appris qu'un des effets secondaires des antidépresseurs ce sont les vertiges et tout ce qui va avec....alors quoi faire?d'un côté il faut calmer les symptomes et de l'autre les médocs nous fichent en l'air...il faut aussi savoir qu'avec la péri-ménopause les crises reviennent plus fortes car le système hormonal est perturbé!!Alors quoi?on n'en sort donc jamais de cette cochonnerie qui nous bouffe la vie??

Vous dites : « je suis d'accord avec ça,on NAIT comme ça et il faut l'accepter! »
Non !! On ne nait pas comme ça ! C’est un certain conditionnement qui vous a rendu ainsi ! Il n’y a pas de fatalité ! Votre corps ne subit que des symptômes !! arrêtez de prendre des vessies pour des lanternes !si vous avez des causes physiques comme la cécité ! Oui, dans ce cas vous pouvez dire : «,on NAIT comme ça et il faut l'accepter! » Mais dans le cas de causes intérieures, doublement intérieures : au premier niveau, votre psychisme déséquilibré par une émotivité et une hypersensibilité anormale, due à votre éducation ; au deuxième niveau votre « nature de l’esprit » qui n’a plus de contact avec vous ! Ne peut l’accepter, sinon, c’est accepter que vous vivez pour rien ! Vous n’êtes pas venu sur terre par hasard, vous n’êtes pas venu non plus pour ne rien faire !
Si vous vous êtes complètement fermée à toute vibration ou « enharmoniques » possible, comprenez que votre maladie est un « mal à dit », votre mal vous dit quelque chose, et ne cessera jamais si vous ne cessez pas de lui opposer votre ignorance !
Et vous dites : «Alors quoi? on n'en sort donc jamais de cette cochonnerie qui nous bouffe la vie?? » Ce n’est pas une cochonnerie, c’est un appel au secours des plus positifs et des plus sages, et cela ne veut que vous faciliter la vie, mais encore faut-il posséder la « connaissance » de certaine chose. Vous cherchez le bonheur comme la plupart des gens sur terre, dans les plaisirs matériels, certes il en faut, et suffisamment pour que votre corps se sente bien, mais le véritable bonheur est ailleurs, tenez ! Je vous donne une solution pour vous guérir instantanément et pour toujours : « Cultivez en vous le vrai bonheur »…
Je ne vais quand même pas en rester là, vous n’êtes certainement pas assez avancée sur le « chemin »… Le vrai bonheur, celui qui peut vibrer énergétiquement avec votre intérieur. C’est d’abord de reconnaître que vous avez une part de sacré à l’intérieur qui ne meurt jamais. Et cette part vibrera en harmonie si vous cultivez : la paix – la sérénité – l’harmonie (avec la méditation par exemple) – l’amour véritable (celui qu’on donne à quelqu’un sans penser à un retour, sans vouloir en faire un retour sur investissements) – le discernement (un peu plus que le bon sens et l’intuition, mais ça se travaille) – la sagesse (arrêter de parler, écouter) et l’ensemble de ses trois derniers qui forment la compassion (nous n’en sommes pas là).
Pratiquez ! vous serez surprise de vous-même !

un grand merci à l'ensemble des personnes qui témoignent car je me sent moins seule ce soir, tout comme vous je vis au quotidien l'ensemble des symptômes que vous décrivez et cela me gâche considérablement la vie, je vais tenter l'expérience de l'oeuf et du jus de citron et banir de mon alimentation le lait que je bois régulièrement puisque j'ai arrêté le café qui alimentait mes crises ... pouvez vous pour ceux qui ont adopté l'oeuf et le citron m'expliquer clairement la préparation, je vais essayer car à aujourd'hui je n'ai pas de solution et ça fait un trop grand nombres d'années que ça dure, je souhaite m'en sortir comme vous tous merci encore

Bonsoir ...
sa fait dja 5 ans que je soufre de cette maladie
mais les derniers semain je commenc même avoir des vertige que je n'ai jamais eu autent
vous pense que c'est aussi un symptom de la spasmophylie ??
Merci

Bonjour
Je suis spasmophile, je pense, depuis le collège. Mais ma première véritable crise je l'ais eu au lycée, exactement le jour de l'accident de Furiani. Je me suis mise à pleurer comme si je venais de perdre une personne proche, alors que je ne connaissais personne. De là, les crises ont commencées à s'amplifier. Puis petit à petit elles se sont partiellement calmées. Et depuis deux ans environ, ça été la recrudescence. Les crises sont devenues plus violentes. Moi qui arrivais à les "contrôler" parfois, la je suis devenu totalement soumise au caprise de ces crises.Depuis 4 mois, elles se produisent à répétition, au point que je n'arrive plus a travailler correctement ; j'en suis à mon troisième arrêt de travail. De plus elles arrivent n'importe où. La dernière en date s'est produite dans un supermarché alors que je faisais mes courses. Depuis j'angoisse à chaque fois que je dois sortir de chez moi, j'ai toujours des cachets pour pallier aux crises éventuelles. Quand on sait que les crises sont liées aux angoisses, et qu'aujourd'hui j'angoisse à l'idée de faire des crises... ça devient un véritable cercle viscieux. Rien que le fait d'écrire cela, je sens l'angoisse, j'ai l'estomac qui se tord. J'espere vraiement arriver à contrôler tout ça, avant que ça ne deviennent insupportable. Mais pour l'instant, je ne sais plus quoi faire.

Vous dites : « l’accident de Furiani »
Et vous ne connaissiez personne là-bas, mais cela peut symboliquement représenter autre chose qui s’est passé dans la petite enfance et que vous avez obnubilé parce que trop stressant à cette époque, l’inconscient à cette faculté, heureusement ! Occulter les choses que nous ne pouvons pas expliquer alors, mais l’inconscient n’est pas hermétique, une « raison supérieure », une « nature de l’esprit », une « âme », appelez ça comme vous le voulez, se charge d’en distiller le contenu quand cela lui semble nécessaire ! y a-t-il eu, une chaise qu’un camarade à retiré au moment où vous alliez vous asseoir ? Un banc qui s’est renversé, votre mère vous portant bébé ou qui est tombée avec vous dans les bras ? en tout cas, cela n’est pas vraiment nécessaire de le savoir, ça ne guérit pas de le savoir, ça explique, et le cerveau aime les explication alors ça soulage disons. Mais ce qu’il est important de savoir, c’est que votre « nature de l’esprit » à utilisé Furiani et l’incident d’enfance pour les mettre en commun et vous distiller quelque chose dans le corps, un appel, oui la maladie est le mal à dit, à vous d’en prendre note, encore faut-il que vous sachiez décoder ce « mal à dit ». C’est mon métier, et comme psychothérapeute, il est évident que je peux vous donner les clefs pour contrôler tout ça !
Vous dites : « Quand on sait que les crises sont liées aux angoisses, et qu'aujourd'hui j'angoisse à l'idée de faire des crises.. ». C’est malheureusement le type trop classique des « systèmes des pensées », qu’elles soient positives ou négatives d’ailleurs. C’est le système qui fait ce que vous pensez s’enrichi de vos pensées… Vous pensez que vous êtes laide, les autres vous regarde et sente ça, il vous regarde bizarrement parce qu’ils ne comprennent pas la nature de ces vibrations qui viennent les assaillir, tout ça inconsciemment, mais vous vous percevez que les gens vous regardent bizarrement, vous cherchez ce regard bizarre car vous avez besoin d’une confirmation de cette sensation d’être laide, et votre cerveau la cherchant, la trouve bien sûr. Maintenant vous en avez la confirmation dans ce regard que vous trouvez bizarre ! Voilà ! J’étais sûr qu’il me trouve laide ! Et vous vous renforcez dans ce sentiment ! Pour l’angoisse c’est exactement la même chose sauf que là, vous n’avez besoin de personne ! Vous vous examinez toute seule ! Autocritique, auto sensation et comme vous le dites, c’est le cercle vicieux de la descente aux enfers.
Mais je vous rassure tout de suite, il y a des moyens de lutter contre ça. Et même d’inverser la vapeur, et donc d’en finir avec ce mal à dit !

Bonjour,
J'ai 33 ans et suis spasmophile depuis 11 ans ; ça a été très violent au début, avec beaucoup des symptômes que vous décrivez, tous, dans chacun de vos messages : tatychardie, oppression, vertiges, hypotension, fourmillements, douleurs musculaires, intercostales, etc... et agoraphobie bien sur.
Certains des messages ci-dessus m'ont fait beaucoup de peine pour les personnes qui vivent cette situation. Je voulais donc simplement dire que le remède miracle n'existe pas. Il existe de très bon "pansements" naturels (calcium de l'oeuf, magnésium, alimentation, sport, soutien psy si besoin), mais on naît spasmophile et on le reste.
Les pansements nous aident à vivre mieux, et c'est à chacun de trouver les siens, de tester.
Mais le plus important dans cette maladie, je pense que c'est l'acceptation. Il faut accepter d'être spasmophile, pour mieux vivre. Je sais que ce n'est pas facile. Il y a des jours, j'ai du mal également, mais je m'en sors plutôt bien.
Je sais que j'ai un état de malaise latent, qui me guette sans arrêt. Et alors ? Je me dis que si je tombe, on me ramassera... et puis au fil des ans, je vois bien que je ne tombe pas, alors, je reprends confiance. J'arrive à tenir avec des états de fatigue assez pesants, je dors globalement mal, j'ai des soucis qui me bouffent la tête parfois, comme tout le monde je pense.
Mais je vis avec la spasmo, je cohabite bien avec elle. J'ai quelques moments de panique bien sur, mais au quotidien, ma vie est parfaitement normale ! Je m'adresse plus particulièrement au personnes qui semblent désespérées de se battre en vain : acceptez votre état et lachez prise ! ça ne se fait pas d'un coup, mais c'est possible. Sortez, tant pis si vous avez des symptômes! Surtout, essayez de faire des choses qui vous donnent le sourire, prenez du plaisir dans les petites choses de la vie, ça aide aussi énormément !
Je fais du théatre depuis un an maintenant, et je vous assure que cela fait également un bien fou ! Avant de monter sur scène, j'ai tous les symptômes, et même sur scène d'ailleurs, et pendant les cours en répet', et à chaque fois ! mais je joue ma scène, complètement traqueuse, et je prends du plaisir !
Bref, pour résumer, j'ai très souvent des symptômes, et j'ai réussi à m'en accomoder, tout en mettant régulièrement des petits pansements. Alors, surtout ne perdez pas courage!

Vous dites : « mais on naît spasmophile et on le reste » Non et non et non, ceci est vraiment une affirmation d’ignorance, on ne nait pas spasmo, et surtout quand on l’est devenu, on ne le reste pas si l’on contacte les professionnels qui savent guérir cette maladie très invalidente, car notre système de médecine moderne n’est pas outillé pour y faire face et pour cause, cela ne l’intéresse pas du tout ! Car les méthodes qui marchent ne rapportent rien aux laboratoires !
Mettez-vous bien ça dans le crâne !
Vous dites : « le plus important dans cette maladie, je pense que c'est l'acceptation. Il faut accepter d'être spasmophile, pour mieux vivre ». Alors là vous avez entièrement raison, on ne nait pas spasmo, mais, une fois que l’on a cette « mal à dit », il faut vite l’accepter, pourquoi ? Parce que nous sommes dans un état (bardo) d « espace-temps » et plus vite nous acceptons ce que l’on ne peut pas changer, plus tôt nous pourrons évoluer. C’est comme la mort d’un proche, si vous ne l’acceptez pas, alors vous restez bloqué ! et le blocage est hyper négatif dans notre bardo, c’est un bardo de mouvements, d’expérimentations, de pratiques et d’évolution. Être « non » mouvant pour un véhicule (notre corps aussi bien qu’une voiture) signifie la mort, donc tant que nous sommes vivants notre devoir est de bouger ! Accepter c’est débloquer la situation, c’est s’ouvrir à nouveau des portes pour continuer, pour trouver de nouvelles solutions pour « faire avec » la nouvelle situation.

Accepter la spasmophilie, c’est la reconnaitre et l’appréhender différemment, et c’est le début de la guérison si l’on commence par se poser les bonnes questions !

Mais la plupart des patients, bien que foncièrement stressés, incroyablement angoissés, ayant surtout peur de mourir ! s’enfoncent encore plus, et comme par enchantement ne vont essayer de trouver QUE des solutions Physiques pour soigner leurs symptômes Physiques!!! Et jamais leur causes psychiques!

Incroyable, leur hyper émotivité et leur hyper sensibilité aux « choses de la vie… ne leur donnent pas l’envie d’aller voir par là ! et c’est la cause de leur symptômes !! et ils le savent ! Mais ils préfèrent aller voir un médecin qui ne va rien comprendre, rien soigner, et ça ne leur sert pas de leçon ! ils continuent, se plaignent qu’on ne leur donne rien, que les médecins les prennent pour des affabulateurs ! Ils s’en plaignent tous ! mais tous ils y retournent encore !!... Vous ne pensez pas à ce rat qui fait tourner sa roue, et plus il va vite et plus la roue tourne vite !

L’Homme (avec un grand H) malade de fibromyalgie,d' hypocondrie, de spasmophilie, de tachycardie, du syndrome myofascial … ne serait-il pas ainsi malade parce qu’il a cette « unique » NON faculté de bon sens ?

Voici un petit poème Tibétain très simple mais qui devrait en dire long, très long ! À tous les spasmophiles qui vont le lire :

1. Je descends la rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je tombe dedans.
Je suis perdu... je suis désespéré.
Ce n'est pas ma faute.
Il me faut longtemps pour en sortir.

2. Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je fais semblant de ne pas le voir.
Je tombe dedans à nouveau.
J'ai du mal à croire que je suis au même endroit,
Mais ce n’est pas ma faute.
Il me faut encore longtemps pour en sortir.

3. Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je le vois bien.
J'y retombe quand même... c'est devenu une habitude.
J'ai les yeux ouverts
Je sais où je suis
C'est bien ma faute.
Je ressors immédiatement.

4. Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir : Je le contourne.

5. Je descends une autre rue...

Voici un traitement pour la spasmophilie. Prenez un verre d'eau, ajoutez une cuiller à café de canelle et une cuiller à soupe de miel. Mélangez le tout et boire tout les matins.

Bonjour à tous, j'ai 46 ans et je souffre de spasmophilie depuis l'âge de 12 ans. Tachycardies, spasmes un peu partout, je connais. On ne possède rien actuellement qui permette de nous soigner. Je voulais seulement vous dire que lorsque vous prenez du calcium et du magnésium ne prenez pas les deux en même temps. Un jour l'un, un jour l'autre, si c'est possible, car les deux s'annulent dans l'organisme. personne n'a de remède miracle. Bon courage à tous et à toutes! Marie-noelle

Bonjour à tous,
Cela fait 10 ans que je suis spasmophile. J'ai tout essayé : les plantes, l'homéopathie, l'hypnose, l'acupuncture... Je suis même sous traitement de Deroxat et Xanax en cas de crise. Mais comme j'ai l'impression d'être dans un état d'angoisse permanent, c'est tous les jours. J'ai ai vraiment assez de cette situation , je ne sais plus quoi faire ni quoi essayer, je vais peut être tenter le fameux régime... Bon courage à tous.

Bonjour, j'ai 26 ans et ça fait 3 ans que je ne peux pas respirer. Y a-t-il des personnes qui ont eu ce genre de symptome ; ça me bouffe la vie. Merci de me répondre. Cordialement.

Bonjour à tous, je vois que je ne suis pas seule à vivre ce pb. Je suis comme vous mais j'essaie de plus en plus de me forcer à vaincre ces crises en respirant par exemple. Quand j'ai une crise qui monte en présence de monde, je me dis que tout va bien, que ce n'est pas grave. Il faut se persuader de ça afin de dédramatiser la crise et la faire diminuer. Je vais également essayer le citron et l'oeuf.
Bon courage à tous !

Vous dites : «je me dis que tout va bien, que ce n'est pas grave. Il faut se persuader de ça afin de dédramatiser la crise et la faire diminuer »
Mais ma chère Hélène, pourquoi vouloir te « persuader » de quelque chose qui finalement est complètement exacte et qui est, ou devrait être la base de nos apprentissages et de notre comportement naturel !
Tout va bien et RIEN est grave, il faut apprendre vite sur la vie… et la mort… rien n’a d’importance, les choses n’ont d’importance que l’importance qu’on leur donne ! Tes sens te trompent souvent donc tu vis, nous vivons dans une illusion, en plus rien est permanent, tout change ! Moi, je me force à me dire : « bon essayons de donner de l’importance à certaines choses quand même », mais je suis bien obligé de reconnaitre que l’on ne vit que dans le présent, et dés qu’on en a parlé, c’est déjà le passé, et puis on tré-passe n’importe quand, il suffit de voir les journaux, la télé, tous ceux qui meurent là devant vos yeux, ne s’y attendaient absolument pas quelques minutes avant ! Alors qu’est ce qui est important ? Oui, il y a certaines choses qui le sont… Mais elles ne sont pas celles que l’on croit !

Bonjour, je suis spasmophile depuis 8 ans. Actuellement, je fais le régime sans gluten, sans lactose... J'ai une question pour bern33 : est-ce que toi tu manges du gluten ? Et ta cure de l'oeuf, c'est chaque mois qu'il faut la faire ?

Il faut mieux essayer les chose naturelle que ad. Les ad cachent le vrai problème. Belem

J'ai 40 ans et suis spasmophile : crise panique, vertiges, sensation d'ébriété, maux de tête. Mais je ne plains pas car mon entourage dit que c'est dans la tête. Je vais essayer l'oeuf dans citron.

Pour tes symptômes, ils sont réels mais...
Ils ont raison, va faire soigner ta tête, tu leur diras merci dans quelques mois!

Bonjour,
J'ai 26 ans, je souffre de spasmophilie depuis une quinzaine d'années. Une de mes grandes difficultés est que ma maladie n'est pas prise en compte par ma famille, au contraire celle-ci me trouve faible et peu intelligente. Mon père me dit que si c'est pour trembler cela ne sert à rien de faire les choses (exemple : entretien de travail). J'ai dû prendre sur moi à beaucoup de reprises, m'exposer aux gens avec mes tremblements et mains sianosées, et supporter leurs réflexions et leurs regards. Aujourd'hui, mes crises sont trop fortes, j'ai du quitter mon travail, je ne vois plus beaucoup de monde et ne sort plus beaucoup, en tout cas jamais seule. Je vais essayer l'oeuf dans le jus de citron, et le régime sans sucre, lactose et gluten. Je vous tiendrai au courant des résultats. Je vous souhaite beaucoup de courage à tous, et dieu sait qu'il en faut !!!

Tu vois Poum, j'éprouve beaucoup de compassion pour toi et ta vie, ne pas confondre avec pitié.
C'est terriblement injuste ce que ton père t'a sorti! c'est tout l'inverse dont tu as besoin. Lis mes commentaires ici, Contacte-moi, je vais faire quelque chose pour toi.

Bonjour à tous,
Cela faisait plus d'un an que j'avais plusieurs symptômes de spasmophilie (douleurs à la poitrine,sensation d'étouffements, spasmes, tremblements... Or, depuis peu, j'ai essayé un traitement en gélule de plante qui est très efficace: prendre au moins 3 fois par jour 1 gélule de bambou (le bambou est très riche en silice, et la spasmophilie provoque un grand manque dans cette substance). C'est très efficace, on se sent détendu, mais il faut en prendre tout les jours, et augmenter les doses si ça ne suffit pas.

Bonjour à tous,
J'ai 55 ans et depuis environ 5 ans, j'ai des crises qui ressemblent à une crise cardiaque : douleur au milieu de la poitrine et qui irradie dans la mâchoire et le bras gauche. Aux urgences, on me fait à chaque fois un électrocadiogramme qui s'avère négatif. On me fait également le test du "Natyspray" qui n'a changé en rien la douleur. J'ai eu ensuite du Lexomil à faire fondre sous la langue et la douleur s'est alors estompée. À la dernière crise, il a fallu me faire une perfusion de perfalgan tant la douleur était forte et le lexomil n'a absolument rien fait. Le cardiologue suppose à des crises de spasmophilie dûes au stress. Y-a-t-il des personnes qui ont eu ce genre de symptôme ? Est-ce de la spasmophilie ? que faut-il faire ? Merci de me répondre. Cordialement.

Que faut-il faire dis-tu?
C'est très simple
Supprimer ton stress
MAIS pas avec des médicaments
va voir quelqu'un spécialisé la dedans
un psychothérapeute

Pour mes attaques paniques très récentes - vie très bousculée, je prends aconit 15CH depuis quelques temps et sur moi cela fonctionne. J'ai fait une cure très courte de chlorure de magnésium - calcul rénaux - et cela m'a fait un bien fou. Mais les problèmes m'ont envahi et j'ai du mal cette fois, je me sens malade des problèmes, à refaire surface. J'attends encore deux jours peut-être pour faire une nouvelle cure de chlorure de magnésium et de vitamine C.

Bonjour, voilà j'ai beaucoup se symptômes de la spasmophilie. Est-ce possible d'être spasmophile sans faire véritablement de crise ? C'est plutôt un état général.

Bonjour, j'ai 39 ans. Au début 2007, on m'a diagnostiqué la spasmophilie. Depuis, j'ai des quintes de toux systématiquement à chaque crise. J'ai des périodes d'accalmie mais en ce moment, c'est reparti. J'ai essayé beaucoup de médicaments mais sans résultats. Avez-vous une idée s.v.p ?

Bonjour à tous,
En avril dernier, je me suis faite extraire les 4 dents de sagesse et depuis ça va pas fort. Au moins deux fois/semaine, j'ai des malaises (vertige, gêne respiratoire, palpitations, douleurs à la poitrine, forts tremblements.) et je suis tout le temps fatiguée et la tête lourde. Très bizarre...
Est-que ce pourrait être des crises de spasmophilie?
Merci Cordialement.

0ui , ils ont vu et ont pris note mais ce que j'aimerais, c'est parler avec des gens de mon âge qui en ont aussi ...

Marine,
Demande à tes parents de lire cet article. Ils verront qu'il y a d'autres méthodes naturelles et qui peuvent t'aider.

Bonjour. Je m'appelle Marine, je vais avoir 14 ans et cela fait 4 mois que j'ai des crises de " Spasmophilies ". J'ai lu quelques textes du site et je vois qu'il y a au moins 50 sortes différentes de crises. Moi, ces crises se provoquent tous les soirs depuis 4 mois. La première crise a commencé un soir à l'un de mes cours de danse. Tout allait bien, puis tout d'un coup tout à commencer à tourner autour de moi. Quand je commence à faire un exercice de danse, je pars vers l'autre bout de la pièce car j'ai la tête qui tourne et cela se dégrade au fil de la soirée. Et donc depuis 4 mois j'ai ses crises tous les soirs aux environs de 10h. Et ça dure toute la nuit. Je commence à trembler de l'épaules gauche, mes jambes se mettent à trembler aussi. Puis j'ai envie de vomir, la tête qui tourne, bouffées de chaleur et parfois j'ai faim. Alors depuis 3 mois, mes parents ont pris rendez-vous chez un psy et rien ne s'arrange. Tout est inutile. Comment tout cela pourrait s'arrêter ?

Évidemment, c'est un psychothérapeute qu'il faut voir, pas un psychiatre qui ne dit RIEN! et qui attend juste que la séance se termine!
Chez moi la séance dure 2h30! et c'est pas de trop, bien sûr au besoin il y a des pauses avec du thé vert et des petits gâteaux secs sans gluten, et je ne suis pas derrière! mais face au patient,
Sur mon vieux bureau en bois, à côté des fleurs séchées et du petit pot de fleurs du jardin, il y a un paquet carré de mouchoirs en papier bio recyclés pour essuyer les larmes qui coulent parfois... mais c'est bon enfant, et sans fioriture, il y a une musique de fond, Mozart, ou parfois de la musique Tibétaine ou des gongs Indonésiens de quand j'ai travaillé la-bas... Je suis en état de méditation même quand j'écoute ou quand je parle, nous prenons des notes... l'atmosphère est sereine mais légère...il y a toujours des bruits extérieurs, l'été les tracteurs qui moissonnent jusque tard le soir, l'hiver les énormes bûches de bois qui crépitent dans la cheminée qui prend tout le mur... c'est sympa.

bonjour Claude, je vous écrit ce message pour vous dire que je suis très touché par vos déclarations et par votre bonne conscience médicale a l'égard des personnes qui laissent leur commentaire sur ce forum, ma question est toute simple pouvez vous me conseiller un excellent psychothérapeute ou bien en apprendre d'avantage sur vos séances car je serait ravit de vous rencontré, je traverse une période très anxieuse de ma vie,merci de me répondre.

A Marie
C'est l'oeuf entier mais chaque jour un autre oeuf bien sûr (voir plus haut paragraphe 27 )
Vous pouvez utiliser les oeufs ayant servi à la macération en patisserie, omelette ...

Bonsoir,
Comment procède t'on pour l'oeuf et le citron ? Doit on le battre ?
Merci

Bonjour, ça fait 45 ans que je fais des crises de spasmophilie mais j'ai appris à gérer et si je suis au travail et que la crise est trop forte, je prends Xanax mais j'ai fait des cures de magnésium. Je suis allée voir un guérisseur, c'est la seul personne qui m'a expliqué et m'a soigné avec de l'homéopathie. Je suis resté une dizaine d'années sans crise et ça vous change la vie mais avec la ménopause les crises reviennent alors je refais des cures de magnésium. Il ne faut pas se décourager, je sais c'est très difficiles et j'ai eu ma vie gâchée, je n'osai rien entreprendre et surtout rien dire alors de savoir que d'autres personnes souffrent du même mal. Je me sens moins seul. Bon courage à tous.

En plus le syndrome judéo-chrétien a été le leitmotiv de ta vie…
Tu es née avec le pêché originel, et tu t’es flagellé psychiquement jusqu’à maintenant…
Quand vas-tu te regarder dans une glace et te dire que finalement, tu es quelqu’un de très bien !
Rien n’est terminé, cesse de gâcher ta vie ! Soigne-toi avec la personne qu’il te faut, Tu avais vu un guérisseur et tu dis toi-même que tu es restée 10 ans sans crise, pourquoi prends tu du magnésium (je n’ai pas dit que c’était mal), tu es presque arrivée au but, mais le veux tu vraiment, guérir ? Est-ce que ça ne t’arrange pas quelque part de retrouver ta maladie, c’est dur ce que je dis, mais ne te pose pas cette question superficiellement, reste devant ton miroir et réfléchis bien.

A Bern33
L'oeuf, c'est bien avec la coquille ?
Et peut-on réutiliser le même oeuf le lendemain avec un autre citron.
Merci de me répondre.

Bonsoir,
Pouvez vous me donner la recette oeuf citron je suis un peu perdue ?
Merci

Bonjour, je viens de lire votre site. J'ai également des crises de spamophilie depuis un an j'ai des douleurs intenses du coté droit et gauche tout autour de la poitrine et j ai des empêchements de respirer. Je vis très mal, je suis très fatiguée le matin au réveil comme si j'avais travaillée toute la nuit. Pouvez-vous m'aider si quelqu'un connaît un remède pour retrouver la forme. Je suis à leur écoute ; Merci d'avance. Francinette.

J'ai lu vos commentaires. J'ai 34 ans. Je suis heureux car après vous avoir lu, je pense avoir enfin trouvé dont je souffre. ça fait bientôt 9 ans que je consulte des médecins. C'est très dur d'entendre dire que c'est nerveux, et de repartir pas plus avancé. Le magnésium m'aide bien mais avec la chaleur je m'étouffe. Je respirais dans une poche comme je venais de lire et ça va beaucoup mieux. Je soutiens de tout mon coeur toutes les personnes qui souffrent. Il faut toujours garder espoir.

Beaucoup de problèmes viennent du stress et de la colère. ça pourri les os, les muscles et la tête. Une cure de gentillesse, c'est pas mal.
Moi pour ma part, j'ai fait une cure de chicorée pour son magnésium et phosphore et d'autres vertus et peut vous dire que la concentration vient matinalement, ce qui n'était pas mon cas avant.
J'avais des muscles comme des tendons et maintenant c'est un muscle en bloc. Le sucre industriel est super mauvais pour la santé. Vaut mieux prendre du miel. Du haut de mes 16 ans je suis pas expert. Et j'aime pas les médecins qui vous donnent toujours des antibiotiques pour des maladies qui viennent juste de nos problèmes qui baissent nos défenses immunitaires.

beaucoup de sagesse pour 16 ans!

Continue comme ça!

tu es sur le chemin de la guérison.

Bonjour à tous,

J'en suis à 3 semaines environ de régime sans gluten, sans lactose, sans sucre. Résultats surprenants, plus de vertiges, plus d'angoisses diffuses, plus de fatigue, quelques petites crises d'angoisse encore mais le moral est là. Je continue le régime en esperant avoir encore de l'amélioration (ça ne fait que 3 semaines). Je ne regrette pas du tout d'avoir entamé cette démarche et pour l'instant c'est trés encourageant. Bon courage à tous.

Il n'y a rien de plus efficace pour soigner la spasmophilie que des années de psychothérapie.

8 mois devraient suffire largement!

A vero81
La texture (et la couleur !) n'est pas toujours très agréable au palais mais en compensation, ce n'est pas du tout acide... et le bienfait est au bout...

A bern33
Bonjour,
Merci pour la précision, cette fois-ci, je vais me prêter au jeu de la dégustation sans trop laisser de miettes ! Tant pis si les papilles font la grimace !

Il faut mélanger et tout boire ... quelquefois manger !

Bonjour, je m'appelle Flo, j'ai 33 ans. A 20 ans, j'ai commencé à être phobique, crise de panique, impression de tomber, impossible d'attendre aux caisses ou de cottoyer la foule et j'en passe. J'ai fais 12 ans d'analyse et j'ai reglé de nombreux poblèmes mais impossible de faire passer les crises malgrés une exposition à la foule. Pire, il y a 2 ans vertiges, troubles de la concentration et angoisse diffuse, pour ce qui est de crampe petite raideur dans les jambes mais supportable. Ceci a augmenté de plus en plus jusqu'à avoir des journées complètes de vertige recemment à la faveur d'un stress professionnel. Quand j'ai lu votre site j'étais entre le désespoir et la résignation quant à mon état. Je commence dès aujourd'hui le régime sans lait, sans gluten et sans sucre. Je vous remercie pour ce site et pour vos commentaires et vous informerais si j'obtiens des résultats. Cordialement. Flo.

A bern33, bonjour,
A propos de l'oeuf/citron, faut-il diluer le dépôt blanchâtre qui se forme sur la paroi du verre ou avaler uniquement le jus de citron ?

En 1980, j'avais 20 ans, mon médecin m'avait dianostiqué une spamophilie. Il m'avait prescrit du magnésium, vitamine D, calcium et du dogmatil pour calmer les nerfs. Mais ces remèdes étaient peu efficaces. Je me souviens que j'avais des spasmes des intestins, souvent de la diarrhée, palpitations, jambes de coton et bien d'autres petits maux encore. 25 ans plus tard, j'ai découvert que j'avais une intolérance au sucre du lait (le lactose), j'ai supprimé tous les produits laitiers et mon état s'est franchement amélioré. Il faut faire attention quand un médecin vous diagnostique une spasmophilie. D'abord, regardez si vous êtes pas intolérant aux produits laitiers. Je me souviens qu'a l'époque, je consommais beaucoup de lait, fromage et du sucre. Très cordialement. Philippe

Effectivement, la première chose que je fais, c’est demander le groupe sanguin, et faire un premier contrôle avec les seuls deux poisons que nous ingurgitons à longueur de journée :
1) Le lactose (80% dans le lait de vache – 15% dans le lait de brebis – 0% dans les autres laits végétaux) – le lait sans lactose vendu depuis peu n’est pas bio et les méthodes pour enlever le lactose ne sont pas encore très catholiques !
2) Le gluten dans la farine de blé (dans la farine de « petit épeautre » il n’y en a pas, ce qui fait un pain pratiquement sans trou, mais attention pas l’épeautre).

3) Si vous voulez en savoir beaucoup plus sur les véritables méfaits du lait de vache (qu'on ne dira jamais en France, le lobby du lait est très puissant) lisez: "Au diable la vieillesse" du Dr Jean-Pierre Willem, page 320 à 327! vous serez autant surpris que scandalisés.

A jessi34 : calcium et mag chimiques ne se prennent pas en même temps mais en ce qui nous concerne, le calcium de l'oeuf-citron, naturel, peut se prendre en même temps que le chlorure de mag.
OK pour ostéopathie, homéopathie, acupuncture, phytothérapie, yoga, méditation... toutes les médecines douces sont très bonnes pour les spasmophiles. Courage pour les personnes qui doutent ! Il y a des solutions !

A bern33 : je vous remercie pour votre réponse et je m'excuse du retard mais je viens seulement de consulter le site aujourd'hui. Je vais donc essayer cette méthode et comme je fais des crises à répétition en ce moment, je vais le faire un mois en traitement d'attaque. Peut-on faire la cure oeuf-citron en même temps que la cure magnésium car certains disent qu'il ne faut pas faire calcium-magnésium ensemble. Je veux préciser que je suis spasmophile depuis l'âge de 20 ans et que j'en ai aujourd'hui 41 mais depuis 15 ans les crises s'étaient pratiquement arrêtées ou en tout cas elles étaient très espacées. Depuis quelques mois elles ont repris, je me sens effectivement plus stressée, angoissée, lorsque je sens venir une crise, je prends un lysanxia (c'est l'anxiolytique que l'on m'avait prescrit à l'époque) et il n'y a que cela qui me calme pour l'instant. Seulement je m'aperçois que je recommence à être dépendante comme avant. C'est pour cela que je suis prête à écouter tous les conseils. Je bois du lait de vache seulement le matin au petit déjeuner, je l'ai supprimé quelques temps mais je n'ai pas vraiment vu la différence, je ne fume pas, je ne bois pas d'alcool, j'ai une vie assez saine. Je vais donc vous écouter et je vous remercie encore et je vous tiens au courant. Sinon que pensez-vous de l'ostéopathie, de la phytotérapie qui serait apparemment efficace, moi j'avais essayé l'acupuncture, il me semble que ça m'avait fait un peu de bien ? A bientôt, amitiés.

J'ajoute que j'alterne cure de calcium avec vitamine D et cure de magnésium mais je ne vois aucun changement.

Spasmophile depuis 12 ans environ, mes crises qui s'étaient calmées pendant un temps ont repris. Plus aussi importantes puisqu'avec le temps on apprend à gèrer mais franchement j'en peux plus moi non plus. Cette tachycardie et ne plus pouvoir respirer j'en ai ras le bol! Ca et mes phobies qui se sont étendues ça me bouffe la vie. J'ai 51 ans et j'aimerais un jour trouver un vrai remède à tout ça.
Je fouille le net au cas où. Ce qui me fait très peur dans l'homéopathie c'est parce que je sais que ça empire les symptômes au début et j'ai aussi entendu parler de la grosse crise de fin. Alors du coup, je renonce parce que j'ai trop la trouille de me déclencher des crises surtout si elles sont plus importantes. Supporter ça c'est l'enfer au quotidien. Et ça prend n'importe où n'importe quand sans prévenir.
Alors si quelqu'un pouvait m'en dire plus sur ce "risque" d'avoir le sentiment que ça empire........
Je suis sous xanax depuis le début mais c'est parce que j'avais en plus de ces terribles crises de panique des crises d'angoisse à devenir dingue. J'ai petit à petit diminuer, je n'en prends plus qu'un à 50 le soir. J'aimerais le diminuer de moitié en attendant de pouvoir l'arrêter mais pour le moment je m'en sens incapable parce que ça me rassure. Pourtant j'ai dépassé le stade où je sautais dessus dès que je ne me sentais pas bien.
Courage à tous.

A jessi34 : avant de se coucher, on prend un oeuf (bio, de ferme ...) entier, on le lave, on l'essuie et on le met dans un petit verre ou une tasse, juste à sa taille. On le recouvre d'un jus de citron, même avec les pépins (peut-être pas au début du traitement !). Le matin, on retire l'oeuf que l'on met au frigo pour pouvoir l'utiliser ensuite. On boit ce qui reste au fond du verre, à jeun. Ce n'est pas très appétissant, ce n'est pas acide mais quand on l'a testé en persévérant, le résultat est à la hauteur des attentes. Au bout d'une semaine, on ressent vraiment un bienfait ... qui dure...
A midi , je prends du chlorure de magnésium. Je mange le plus sainement possible,sans excès, avec peu de lait de vache (remplacé par fromage de chèvre et brebis) bois peu d'alcool, ne fume pas, marche le plus souvent possible et profite de tout ce qui est beau dans la vie. Cela fait bientôt 30 ans que je fais mes cures d'oeuf-citron et que je n'ai plus de crise. Je fais une cure d'entretien (oeuf-citron et magnésium ) une semaine par mois. Pour un traitement d'attaque, le faire pendant un mois.
Et en plus ce n'est pas cher, donc à la portée de toutes les bourses !
En toute amitié

On peut être diagnostiqué spasmophile. Mais il arrive, surtout lorsque les symptômes deviennent :
Douleurs articulaires, problème de comportement: humeurs changeantes, perte de l'orientation, de la mémoire, insomnies, crises de panique, bruits dans les oreilles, hyper sensible à la lumière. Alors, il faut envisager de faire une sérologie de la maladie de Lyme. Cordialement.

Je m'adresse à bern33 ou à quelqu'un qui pourrait me répondre. Au sujet de l'oeuf-citron, je suppose qu'il s'agit d'un oeuf entier cru avec la coquille, faut-il mettre du jus de citron juste au fond du verre ou alors que l'oeuf soit complètement recouvert de jus de citron dans le verre. Ensuite j'aurais aimé savoir si à part ça, cette personne avait également changé son alimentation, c-à-d supprimer le lait, etc... Merci d'avance pour la réponse.

Bonjour,
La spasmophilie n'est pas une "maladie" à proprement parler. C'est un état, un ensemble de symtômes très divers (et fort gênants), dont l'origine psychique ne peut guère être mis en doute. Stress, soucis, chagrins, pertes, etc... amènent le sujet à décompenser une spasmophilie latente. Celle-ci est innée ("on naît spasmophile comme on a les yeux bleus" - Pr Klotz).
Il s'agit bien d'une prédisposition à une hypersensibilité psychique et une hyperxecitabilité physique, qui se manifeste dans les moments cruciaux de l'existence.
Un des problèmes majeurs est l'auto-entretien de cet état décompensé, les malaises et le mal-être retentissant sur le psychisme qui, à son tour retentit sur le physique, créant ainsi un véritable cercle vicieux. La cause initiale du déclenchement des troubles pouvant donc être disparue alors que ceux-ci continuent. Il est important également de ne pas prendre les conséquences pour les causes. Ainsi un déficit en magnésium (s'il est avéré) ne révêlera qu'un disfonctionnement dont l'origine se situe dans l'appareil psychique.
Un des grands problèmes posés est la non-reconnaissance de cette prédisposition, et tous les troubles qui en découlent, soit par des généralistes peu informés, soit par des psychiatres (qui n'y voient souvent qu'une névrose, ce qui se produit lors de l'auto-entretien, mais n'en est pas une à la base). Il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet... Pour ceux que ça intéresse, de la lecture :
"Etes-vous spasmophile ?" du Dr Rubinstein
"Ces malades mal traités" du Dr Solignac
"Spasmophile et bien portant" du Pr Klotz
Cordialement,

Il faut consulter ce site sur le lien entre alimentation et spasmophilie... Le regime est contraignant mais les résultats sont là !
http://www.spasmofinie.org/

Bonjour Jean Pierre
Cela fait plusieurs mois que j'essaie de te contacter
Dr Christian Daniel Assoun0041 22 700 58 73
industries@glycangroup.com
Pour les états de spasmophilies une analyse fine du terrain est conseillée MAU-BGU 69 éléments
Dont métaux lourds et toxiques.
Analyses par un Laboratoire D'Analyses Médicales
www.glycanlab.com
www.le-silicium-organique.com
à bientôt
Christian

Moi cela fait 5 ans que je souffre. J'ai des douleurs musculaires sur mon côté gauche la nuit. J'ai de la fièvre au bas du sein gauche juste près du coeur. Je sens des picotements. J'ai fait le test de la spasmo mais c'est négatif. J'ai du mal à dire ce que je ressens. Aidez-moi merci.

La spasmophilie est détectée par un médecin de quelle manière ? Quels sont les symptomes ?

http://www.polange.com/?ref=2345
Je viens de trouver ce site où ils disent avoir trouvé LE remède contre la spasmophilie. Pouvez-vous me dire si vous y croyez, si vous avez déja essayé, si après avoir lu le descrptif, vous pensez l'utiliser. Merci d'avance bisous.

Moi aussi je suis spasmophile. J'ai 18 ans et j'en souffre depuis que j'en ai 16. Avec un début en douceur et gérable, je n'avais des crises que le soir avant de me coucher. Mais depuis, c'est bien pire. J'en ai pour ainsi dire toute la journée. C'est comme si je vivais dans une crise interminable. J'ai toujours cette sensation d'étouffement. Dès que je suis debout, j'ai l'impression que je vais tomber. J'ai toujours la sensation que tous les muscles de mon corps son crispés et j'ai aussi des picotement dans les jambes et les mains de temps en temps. J'en ai marre. Je n'arrive plus à supporter cette situation et personne dans mon entourage n'arrive à me comprendre et à m'aider. Je ne sort plus de chez moi. Je ne parle plus à personne à part à travers mon ordi. Je vois un psy mais elle n'a pas compris mon problème parce qu'elle m'a prescrit du prozac (rien à voir avec la spasmophilie) et j'ai lu les effets secondaires, ils sont 100 fois pire que mes problème de spasmophilie. Je préfère donc encore ne rien prendre. Je ne sais plus quoi faire et lire le témoignage d'une femme qui a 61 ans et qui souffre toujours du problème me désespère. Je ne me vois pas vivre ma vie comme ça. C'est même pas une vie. Aidez-moi s'il vous plait. Le morale est au plus bas.

melanie

N’en veux pas à ta psy(chiatre) ça n’est pas elle la responsable, elle veut te donner du prozac, parce qu’elle a compris que tu étais hyper émotive, hyper sensible, hyper nerveuse, hyper stressée, et hyper angoissée. Tu veux qu’elle fasse quoi ? Qu’elle te donne quoi ? Des plantes ? Qu’elle te fasse un massage ? Elle fait uniquement avec ce qu’on lui a appris, et elle ne s’est jamais posé la question de savoir si ce qu’on lui a enseigné n’était pas des conneries ! Pourquoi ? Parce qu’elle en vit avec les labos qu’elle représente ! Elle se fout des effets de ce qu’elle file aux gens, ça n’est pas elle qui les avale, comme le médecin d’ailleurs ! As-tu jamais vu un médecin t’appeler pour te demander si le traitement qu’il t’a donné est efficace ou non ? Chez nous on fait ça ! Les commerciaux appelle ça du « suivi », chacun voit midi à sa porte, Pour moi, c’est très important de savoir si cela a marché !
C’est toi qui es responsable, si tu vas chez un cordonnier, t’attends-tu à autre chose qu’a des godasses ?
Un peu de bon sens, et prends ta vie en main !
C’est un psychothérapeute que tu dois aller voir, et pas n’importe lequel !
(Mais tu as eu raison de ne pas prendre le prozac)

Bonjour, je ne connaissais pas le système oeuf/jus de citron, mais vos témoignages sont encourrageants.
En cas de crise il n'y a pas plus efficace que le sac plastique, je l'ai beaucoup utilisé aves les ados, il faut être rassurant car il y a la peur d'étouffer !!
le recours aux anxiolytiques me gêne, c'est contraire au principe d'apprendre à se connaître et se prendre en charge, mais ça ce n'est pas à la portée de tout le monde, malgré ce qu'on pense !

Tu dis : « le recours aux anxiolytiques me gêne, c'est contraire au principe d'apprendre à se connaître et se prendre en charge, mais ça ce n'est pas à la portée de tout le monde »… Oui c’est pour cela que les gens qui sont les moins aptes à apprendre sur eux-mêmes sont les plus stréssés et les plus angoissés ! mais c’est normal et logique !
Quand on est loin de son « être intérieur » et qu’on y a pas accès du tout, le conflit est énorme, la pression sur le véhicule, c'est-à-dire le corps et l’égo est incroyable ! il n’y a aucune harmonie en soi ! on est avec notre cerveau livré à notre seul égo, qui nous mène par le bout du nez et qui refuse de penser qu’il va mourir car lui meurt !! Et ça il ne le supporte pas ! tout les plaisirs de la vie sont un pied de nez à noter « nature de l’esprit », celle-ci lance des avertissements de plus en plus précis et douloureux !
D’abord des allergies cutanées, des psoriasis, des zonas, puis passe au second plan l’appareille digestif chez les bouffeurs de bonne chair et l’appareil respiratoire chez les angoissés, le scénario est toujours le même, ceux-ci savent pertinemment (intérieurement mais pas spécialement consciemment) que leur problème est psychique et leurs symptômes physiques, mais jamais ils ne vont libérer leur mental pour aller voir vers le psychique pour trouver la solution ! Ils sont dans la matérialité pure ! ils veulent à tout prix, leur égo surtout, se soigner physiquement ! leur symptômes étant physique, ils suivent bêtement ce que la société de consommation leur a enseigné, acheter des médoc ! Quand ils sont un peu plus évolués, ils vont prendre des produits naturels, mais toujours pour soigner leur symptômes, hors, mes fibros ont des symptômes qui sont toujours complètement différents à tel point que leur médecin pensent parfois que le patients se fout littéralement de leur tronche ! Tellement un jour c’est le cœur, le lendemain c’est les poumons, le sur lendemain les articulations, le généralistes à trouvé un nom diplomate pour les enquiquineurs : « hypocondriaques », ça fait sérieux et ça fait malade !
Bref, vous ne verrez jamais une personne avancée sur un chemin spirituel être spasmophile ou fibromyalgique ! Et bien demandez-vous pourquoi !

Dany,
Concernant le problème de l'athme, vous pouvez aller consulter ce site http://asthme-methode-gesret.com/francais.htm
où les résultats sont réellement probants.

Bonjour à tous. Pouvez-vous m'aider ? Je suis asthmatique depuis 21 années. J'ai été soigné 15 ans sous corticoïde. J'ai pris 35kgs. Je fais de la tension. J'ai du cholestérol. J'attends vos réponses. Merci.

Étant sujet à la spasmophilie, j'ai regardé de plus près les commentaires et me trouve bien étonnée de voir apparaître ici : xanax ou lexomil.

Bonjour,
Pour faire suite à Mr MICHELOT, j'ai souffert d'affreuses migraines. J'ai fait des examens, le pancréas des radios pour voir si cela n'était pas des calculs,et puis j'ai perdu mon emploi après dix ans de bons et loyaux services. Et je me suis aperçu que mes migraines avait disparue depuis que j'avais suivie une psychothérapie,mais aussi je suis ménopausée, donc je me demande si cela à un rapport car dernièrement suite à un stress, j'ai eu une migraine moins forte j'avais absorbée des bonbons, du chocolat, des gâteaux. Car dès que je subis un stress je souffre de boulimie. J'ai aussi arrêté de fumer voici 9 ans, et pour ne pas replonger dans les sucreries, je fais du sport, je fais attention à ce que je mange. Mon médecin homéopathe m'a donné des teintures mère et je m'aperçois que je souffre de brulures d'estomac. Je voulais dire aussi ceci car cela intéressera les femmes : dès l'âge de 45 ans, j'ai pris des comprimés de soja. J'ai eu une tumeur bénigne, opérée, 3 ans après une autre au même sein, depuis l'arret du soja en septembre 2006. Ma dernière mamo en octobre 2007 la tumeur a disparue. Voilà. Bonne journée à toutes et à tous.

Bonjour à tous. Moi aussi je souffre de crises spectaculaires depuis 5 ans environ qui ont beaucoup bousculé ma vie sociale... urgences, palpitations, malaises, évanouissement, sensation de dé réalisation pensées confuses.
Je suis tenace et j'ai cherché pendant tout ce temps un remède moi-même, mon médecin refusant de croire à ces symptomes qu'il dit uniquement nerveux.
Il y a 4 jours, j'ai trouvé enfin une béquille : le chlorure de magnésium, il se vend en sachet à la pharmacie pour 1,50€ il faut le diluer dans un litre d'eau, le concentrat de sel magnésien est un puissant activateur des globules blanc. L'effet a été immédiat et sur quatre jours, je n'ai plus les dents qui claquent sans arrêt, mon sommeil est meilleur et la fatigue matinale qui était énorme chez moi s'estompe peu à peu. Ce n'est que 4 jours mais rien que pour ces 4 jours de paix je ne regrette rien, le chlmgl active le systéme nerveux para sympathique qui est déficient en cas de spasmophilie. Je suis mon propre cobaye et effectivement, j'ai pu reprendre le sport depuis 2 jours.
Posologie : l'équivalent d'un verre à vin par jour en trois prises à jeun une demi-heure avant le repas. Le goût est absolument infect, je vous préviens. Il est atténuable par du jus de citron tisane ou miel. Pour plus de renseignements, posologies etc , consulter sur le net. Bonne chance.

Il y a quelques années, ma vie était condannée par ses crises d'autant qu'ayant une insufisance respiratoire importante. C'est mon changement de vie qui m'a sauvé. C'est-à-dire comportement médecines douces, alimentation, magnésium, calcium et tout ce que vous avez précisé. Tous mes respects.

Ma maman est une abonnée chez vous depuis 8 ans. Elle vient d'apprendre qu'elle a des polipes dans les intestins fait par un contrôle de coloscopie. Elle a 76 ans. Elle doit se faire opérer dans un an pour éviter un cancer du colon. Auriez-vous un remède naturel pour brûler ou sêcher ses polipes sans opération ? Ma maman mange bio depuis 15 ans mais avant elle faisait quand même attention.
Pourriez-vous m'expliquer de quoi proviennent ces polipes ? Je sais qu'elle prend des anti-dépresseurs et de la cortisone de temps en temps pour les douleurs arthritiques et avant des anti-inflammatoires qu'elle a dû arrêter pour cause d'allergie et du Dafalgan pour les douleurs. Je sais aussi qu'elle a arrêté la cortisone depuis trois semaines car elle a eu le tube digestif irrité et enflammé et que les médecins ont vu qu'elle perdait du sang dans les selles et c'est là qu'on lui a fait une série d'examen à l'hôpital.Tout va bien maintenant mais il y a les polipes ! Merci Annick.

Il y a beaucoup de choses incompatible dans votre commentaire:
1) abonnée à "soignez-vous.com" depuis 8 ans
2) elle mange bio depuis l'age de 60 ans et avant elle faisait attention
vous nous présentez donc une personne relativement connaisseuse de ce que sont les médecines naturelles par rapport à la médecine moderne avec son cortège de médicaments plus dangereux les uns que les autres et aux effets secondaires dévastateurs!
et puis ensuite vous dites:
1) elle a fait une coloscopie (c'est donc qu'elle suit un chemin de médecine moderne), et en effet Pourquoi une coloscopie?:
2) elle prend des antidépresseurs!!
3) des anti-inflammatoires (arrêté pour cause d'allergie) mais la cortisone servait à arrêter les allergies
4) de la cortisone!!! de temps en temps qui a provoqué quoi à votre avis? des douleurs!
5) du Dafalgan pour arrêter les douleurs

Excusez-moi de vous dire cela sans prendre des gants mais votre mère vit complètement dans le système de la médecine moderne et, mis à part ces fameux polypes, elle est plutôt mal partie pour durer.

Vous me faites l'impression de parler de 2 personnes qui sont à l'opposé l'une de l'autre!
La première est responsable, connaisseuse et sage, la deuxième n'a rien compris, elle est un moutons comme la plupart des gens qui n'y connaissent rien!

Les polypes intestinaux sont rarement cause de cancer, mais dans l'état où votre mère se trouve, avec une extraordinaire dose d'angoisse et de stress et de douleurs! elle augmente énormément ses "malchances". Si je m'adresse à la première, je lui dirais qu'elle ne s'en fasse pas pour ces polypes qui peuvent avoir beaucoup d'origines.
Mais si je m'adresse à la seconde, vous connaissez déjà ma réponse.
Un dernier point, vérifiez avec un spécialiste qu'il ne s'agit pas d'une maladie génétique rare: la polypose adénomateuse familiale, qui elle va à 80% donner des cancers si le terrain est mauvais.
Conclusion:
A travers ces incompatibilités dans votre commentaire, j'en déduis qu'il vaut mieux (alors qu'en principe, je dirais le contraire car les polypes intestinaux ne sont pas souvent problématiques chez les gens sains et après 70 ans il est encore plus rare de développer des cancers nouveaux)il vaut mieux donc dans votre cas faire, non pas une opération (qu'elle stupidité vous a-t-on encore raconté!)mais une polypectomie qui se pratique lors d'un examen, d'une coloscopie, les coloscopes actuels sont pourvu de système électrique qui à la fois retire les polypes et les cautérisent! Alors pas d'opération, surtout à son âge.

En plus de la cure œuf-citron (calcium naturel facile a assimiler), je prends du magnésium.
Les 2 : 1 mois par trimestre ou 1 semaine par mois suivant les besoins.
Depuis, je n'ai plus de gêne et je peux vivre normalement.

Je connais ce problème car j'ai entendu certains médecins dirent qu'ils ne croyaient pas à cette maladie, pourtant mon cardiologue me dit clairement qu'elle se voit dans mon électrocardiogramme et m'a prescrit du magnésium. Il m'a dit qu'il y a des personnes qui en prennent toute l'année. Dans mon enfance, vers 10-12 ans, je faisais des crises du genre bras gauche endormi, langue endormie et mes pensées ne correspondaient pas à mes dires, je ne savais plus lire au tableau ou le sol faisait des vagues ; ça faisait peur mais ça passaient à cette époque et on ne parlait pas de spasmophylie. ça m'a repris pendant la grossesse de mon 2ème enfant. Depuis je fais des cures de mg. En ce moment, j'ai des crampes partout et j'aimerais trouver un spécialiste qui prenne au sérieux cette maladie. Serait-ce un neurologue ? J'aimerais savoir afin de me sentir mieux. Merci. Mauricette

J'ai eu des crises de spasmophilie, il y a plus de 25 ans. Le toubib m'a prescrit des tranquilisants. Ressentant rapidement une dépendance, j'ai arrêté. J'ai rencontré un magnétiseur qui m'a indiqué le remède de l'œuf-citron : le soir, on plonge un œuf entier lavé dans un jus de citron et le lendemain matin on retire l'œuf (que l'on peut utiliser en cuisine). On boit, à jeun, ce qu'il y a au fond du verre. Très rapidement, on ressent un bienfait de cette cure. Et depuis, je n'ai pas eu de crise ...

Bonjour, voilà j'ai 30 ans et je souffre de spamophilie depuis 8 ans. Je suis carrément désespérée qu'on ne fasse pas de recherches pour cette maladie qui nous gâche la vie. Moi, on ma donné en traitemen du Xanax et du magnésiun mais là, ça fait 2 semaines que je n'arrête pas de faire des crises. J'ai trop peur. Je voudrai vivre normalement. Merci de m'aider à comprendre cette maladie. Si quelqu'un sait la gérer. Merci beaucoup.

Merci pour votre article sur la spasmophilie. Sensations de crampes au niveau du thorax, et d'oppression sur les côtes irradiant vers la gorge en ce qui me concerne. Un électrocardiogramme correct a permis d'annuler tout problème cardiaque et du Lexomil m'a été prescrit au moment des "crises" (peu fréquentes mais inattendues c.à.d sans lien apparent avec le contexte). Je préfère vos suggestions. Encore merci.

Merci pour votre article.

Existe t'il un abord purement aromathérapique de la spasmophilie?
Merci de votre réponse.

J'ai 61 ans et depuis l'adolescence je souffre de spasmophilie, mais à l'époque cette maladie (qui n'en est pas une ?) n'était pas reconnue et j'ai souffert en silence pendant de nombreuses années puisque les médecins ne trouvaient pas ce dont je souffrais et disaient que c'était psychologique. J'ai absorbé des anxiolytiques durant 20 ans ! L'acupuncture m'a délivré de tous ces remèdes et j'ai été tranquille pendant de nombreuses années. Depuis 15 ans, je souffre de migraines, nausées, angoisses et les acupuncteurs actuels ne viennent pas à bout de mes malaises. Je me prends donc en main et je viens de m'apercevoir que l'absorption de boissons sucrées pouvaient déclencher tous ces maux. Est-ce possible ? Une alimentation équilibrée et l'exercice physique donnent de bons résultats. En cas de fortes angoisses, je prends "lexomil" ou "xanax". Je me rends compte qu'à part dans la petite enfance, je n'ai jamais profité d'une santé satisfaisante et c'est très handicapant car je suis seule à savoir ce que je ressens exactement.
Je ne sais pas si c'est bien dans cet espace que je pouvais m'exprimer, j'aurais peut-être dû discuter de l'article au lieu d'étaler ici mes états d'âme et de corps ! Merci de m'avoir lu.

Taiji exerce un équilibre pour retrouver la bonne énergie et peut calmer les symptôme et retrouver l'équilibre de l'esprit et du corps. En plus,on utilise plutôt les points d'acupuncture sur la tête en combinant les points au dos et abdominal.
Il est plus facile à conseiller d'utiliser le jinsheng blanc car le Qi est de partie Yin.

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Pour lutter contre le SPAM, merci de bien vouloir recopier les caractères de l’image ci-dessus
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Pour recevoir gratuitement ces publications, cliquez ici.

Découvrez également
nos sites partenaires : 

 

La Vie Naturelle
La centrale d'achat
de
produits naturels de santé

annuaire-therapeutes.com
Plus de 20 000 thérapeutes
en ligne

 

plantes-et-sante.fr
Le site de la phytothérapie
 

alternativesante.fr
L'expérience de la
médecine naturelle

 

principes-de-sante.com
Le site d'information 
sur les médecines douces