Traiter la bronchiolite du nourrisson avec l'homéopathie

La bronchiolite aiguë du nourrisson est une infection virale respiratoire épidémique qui sévit dans l’hémisphère nord entre octobre et mars avec un pic en novembre- décembre. Sa fréquence est particulièrement élevée : près de 30 % des enfants de moins de 24 mois en sont atteints.

Le terme de bronchiolite englobe toutes les bronchopathies obstructives liées souvent au Virus respiratoire syncytial (VRS). Mais d’autres germes peuvent être en cause (para-influenzae).

  • Le virus se transmet soit par les sécrétions contaminées, soit par toux ou « jetage » rhino-pharyngé avec éternuement, soit encore indirectement par les mains, des mouchoirs ou des jouets souillés. Il survit 30 mn sur la peau et 6 à 7 h sur les objets et le linge.
  • La période d’incubation est de 2 à 8 jours et l’élimination du virus dure en général 8 jours mais peut se prolonger jusqu’à 4 semaines avec persistance de symptômes d’hyper-réactivité bronchique (HRB) à type de toux ou dyspnée asthmatiforme avec syndrome du « bébé siffleur ».

Homéopathie

Dans cette affection, l’homéopathie est d’une efficacité incontestable. Voici un protocole totalement validé.

Traitement pour 24 h
  • Ipeca 5 CH : 10 granules à faire fondre dans un petit biberon d’eau et à donner en 4 fois dans la journée (sur les symptômes de spasmes, dyspnée, sibilances, langue propre).
  • Antimonium tartaricum 5 CH : 10 granules à faire fondre dans un petit biberon d’eau et à donner en 4 fois dans la journée (si aggravation de l’encombrement).
  • Aviaire 9 CH : une dose unique le soir dans un peu d’eau (sur les antécédents infectieux ORL).

Nota Bene : Il est inutile, voire nocif, de commencer les séances de kinésithérapie au stade inflammatoire.

Traitement pour 3 jours

  • Alterner Ipeca 5 CH et Antimonium tartaricum 5 CH aux mêmes posologies. Les séances de kinésithérapie peuvent commencer.

Les médicaments du spasme

  • Spasme et dyspnée. Le nourrisson garde les poings serrés : Cuprum metallicum 5 CH.
  • Quintes asphyxiantes aggravées vers minuit, obstruction nasale : Sambucus 5 CH.
  • Toux rauque et sifflante aggravée couché : Spongia 5 CH.
  • Toux suffoquante : Ethyl sulfur dichloratum (ypérite) 5 CH.

Donner tous ces remèdes homéopathiques à raison de 5 granules 3 à 6 fois par jour, jusqu’à amélioration.

Les médicaments de la sécrétion

  • Toux sifflante, face pâle, vomissements glaireux ou alimentaires : Ipeca 5 CH.
  • Toux épuisante, encombrement bronchique : Antimonium tartaricum 5 CH.
  • Dyspnée, encombrement bronchique : Blatta orientalis 5 CH.
  • Aggravation vers 3 h du matin, expectoration de petits crachats difficiles à expulser.

Les séances de kiné sont souvent improductives. Amélioré assis : Kalium carbonicum 5 CH.
Donner tous ces remèdes homéopathiques à raison de 5 granules 3 à 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.

Pour éviter les récidives

  • Affections ORL à répétition avec tendance aux bronchites et aux otites : Aviaire 15 CH.
  • Alternance de bronchites asthmatiformes, gastro-entérites, otites et eczéma : Arsenicum album 15 CH.
  • Bronchiolites d’emblée graves évoluant vers un foyer pulmonaire inflammatoire et/ou infectieux. Toux persistante : Phosphorus 15 CH.
  • Rhinopharyngites à répétition, peau sèche, enfant de faible poids : Natrum muriaticum 15 CH.

Toux nocturne persistante, expectoration traînante

En association avec Aviaire 15 CH et Phosphorus 15 CH, Pulsatilla 15 CH : 1 dose 1 à 2 fois par mois.

  • Infections virales à répétition. Adénopathies : Sulfur iodatum 15 CH.
  • Infections à répétition, transpiration de la tête et des pieds, amaigrissement, adénopathies cervicales : Silicea 15 CH.

Donner tous ces remèdes à raison de 1 dose, 1 à 2 fois par mois.

Huiles essentielles

  • Voie cutanée :

forme liquide (non grasse).
– Ammi visnaga : 0,5 ml
– Aniba rosaeodora : 2 ml
– Hyssopus off ssp decumbens : 4 ml
– Inula graveolens : 0,5 ml
– Tanacetum annuum : 1 ml
– Transcutol ad : 30 ml

Posologie bébé : appliquez 8 gouttes 6 fois par jour sur le thorax pendant 5 j puis, 30 mn après l’application, faire de la kiné respiratoire.

  • Voie rectale :

– Ammi visnaga : 5 mg
– Hyssopus off ssp decumbens : 20 mg
– Inula graveolens : 5 mg
– Ravensare aromatique : 20 mg
– Tanacetum annuum : 5 mg
– Whitepsol pour faire un suppositoire de 1 ou 1,2 gr.
Faire préparer 20 suppositoires.

Posologie bébé : 1 suppositoire 3 fois par jour pendant 7 jours.

  • Où commander vos huiles essentielles :

Dans toutes les boutiques bio ou pharmacies spécialisées ou encore :

Chez Cosmaterra
www.cosmaterra.fr
Tél : 0 820 20 36 38

Commentaires (9)

Bonjour , je voudrais savoir si le traitement ci dessous peut etre donner pour un bébé de 2 mois et demi ? Cela me plairait mieux que le celestene...

Voie rectale :

– Ammi visnaga : 5 mg
– Hyssopus off ssp decumbens : 20 mg
– Inula graveolens : 5 mg
– Ravensare aromatique : 20 mg
– Tanacetum annuum : 5 mg
– Whitepsol pour faire un suppositoire de 1 ou 1,2 gr.
Faire préparer 20 suppositoires.

Posologie bébé : 1 suppositoire 3 fois par jour pendant 7 jours.

Cordialement

Je me reconnais les symptômes que vous indiquez pratiquement à chaque début d'année mais, ayant dépassé cet âge depuis quelque temps, peut-on transposer le traitement indiqué à l'adulte. Merci.

pouvez vous me donner le traitement pour un adulte presentant de la bronchite chronique avec emphiseme sous oxygene 10 heures afin de l'aider a mieux respirer cordialement

Vraiment super votre site!!Par contre il manque les posologies pour l'homéo, c'est dommage...

merci de votre explication

Bonjour, je voudrais bien savoir si ça marche vraiment. J'ai un bébé qui fait de la bronchiolite et qui traîne.

Merci pour ces renseignements. Je souhaiterai savoir si ma fille a une bronchiolite qui a tourné en pneumopathie (constater par radio) et je continue le traitement homéo est ce suffisant ? Peut-on me répondre à cela car je doute. Merci.

Merci bien de tous ce que vous publiez dans votre site. C'est important et intéressant. Encore merci.

Bonjour,
Que signifie un hypertrophi de l'hypophise radiale du poignet ? y a t-il un traitement efficace ?
Qu'est-ce qui peut provoquer cette gène ?

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Pour lutter contre le SPAM, merci de bien vouloir recopier les caractères de l’image ci-dessus
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Abonnez-vous à la newsletter

Pour recevoir gratuitement ces publications, cliquez ici.

Découvrez également
nos sites partenaires : 

 

La Vie Naturelle
La centrale d'achat
de
produits naturels de santé

annuaire-therapeutes.com
Plus de 20 000 thérapeutes
en ligne

 

plantes-et-sante.fr
Le site de la phytothérapie
 

alternativesante.fr
L'expérience de la
médecine naturelle

 

principes-de-sante.com
Le site d'information 
sur les médecines douces